Vous êtes ici

Action en région
Bourgogne

La Cité de l'autre économie à Dijon : un projet inédit dédié à l'ESS

Installer un espace immobilier et commercial dédié aux préoccupations environnementales et sociales au cœur de la ville de Dijon. C'est le pari de la Cité de l'autre économie qui ouvrira ses portes dès 2017.

Sur près de 3500 mètres carrés, cette cité, installée dans un nouvel éco-quartier près de la Minoterie, devrait voir le jour début 2017. Les porteurs du projet poursuivent l'ambition d'en faire une vitrine de l'économie sociale et solidaire et de l'économie circulaire et d'y favoriser les coopérations économiques entre acteurs de l'ESS et entreprises classiques.

Offrir une meilleure visibilité aux acteurs de l'ESS

Construit selon des critères écologiques, le bâtiment dédié à la cité se divisera en trois types d'espaces. L'espace commercial proposera des produits alimentaires (avec notamment la présence d'une épicerie sociale et solidaire) et de grande consommation (équipements de la maison, ameublement, décoration). Il s’agit d’offrir une alternative crédible aux centres commerciaux en proposant une offre, sans surcoût, s'inscrivant dans une logique de consommation plus responsable. "Nous allons aussi créer une dynamique autour du textile et des chaussures, en lien avec le pôle territorial de coopération économique (PTCE) Sud Archer installé à Romans ainsi qu'une dynamique autour de l'insertion professionnelle avec un magasin de location de petits électroménagers. Ce service mis en place par le groupe Seb et l'entreprise Envie s'inscrira dans une logique de réemploi. Enfin, le centre proposera une blanchisserie gérée par un établissement et service d'aide par le travail (Esat)," détaille Agostino Burruni, chef de projet de la Cité. Une librairie spécialisée en ESS et des restaurants sont également prévus. 

Au deuxième étage de la Cité, des bureaux, permanents et temporaires (espaces de coworking), seront mis à la disposition des associations et entreprises, avec une offre d'accompagnement et de formation en supplément. Des logements locatifs, gérés par les porteurs du projet, complètent le dispositif.

Principaux atouts de la Cité : assurer une meilleure visibilité des acteurs qui sont regroupés au sein d'un lieu unique et facile d'accès, mutualiser les coûts, favoriser le changement d'échelle des acteurs concernés et proposer une offre plus large au consommateur qui choisit de consommer autrement.

Le tour de table est en cours

Coût total du projet : 9,6 millions d'euros. Depuis le démarrage du projet, la Région Bourgogne soutient le projet, avec une subvention de 36 000 euros visant à soutenir la préfiguration du projet. "Ce qui nous intéresse c'est la volonté des porteurs de ce projet d'une part d'associer des entreprises "classiques" à la démarche et, d'autre part, de faire le pari d'un fonctionnement à terme qui ne dépende pas des aides publiques. L’enjeu est de démontrer la capacité de l'ESS de produire des modèles économiques viables," explique ainsi Lucien Da Ponte, chef de service ESS, artisanat et RSE à la Région Bourgogne. D'autres collectivités territoriales, comme la Ville de Dijon, le Grand Dijon, mais aussi des investisseurs privés (des entreprises sociales, des associations, des entreprises comme EDF et des banques) sont également impliqués dans le projet. Les porteurs de projet sont en train de faire un tour de table pour trouver des financements en vue de la construction du bâtiment.

La faible part réservée aux subventions

S'inspirant de la "Citta dell'altra economia" de Rome, ils ne souhaitent toutefois pas reproduire le même modèle économique, qui s'appuyait à son lancement en 2007 principalement sur des soutiens financiers publics. "Nous comptons mobiliser des fonds propres, du capital, des emprunts et réserver une faible partie, un million d'euros environ, aux subventions, par le biais des fonds européens," explique Agostinon Burruni. Le chef de projet n'a pas de doute sur l'issue du tour de table. "Nous sommes sur une tendance de fond assez lourde sur ces questions ; le consommateur a besoin d'être mobilisé et de réfléchir autrement à son mode de consommation," assure-t-il, précisant que la direction générale de l'environnement de la Commission européenne, à qui le projet a été présenté, semble très intéressée. Pour la Région, ce projet pourrait même être répliqué ailleurs, à condition, selon Lucien Da Ponte, "de réunir plusieurs partenaires techniques et des investisseurs capables de lever des budgets conséquents pour la construction ou l'aménagement de ces espaces."

Emilie Zapalski, journaliste

 

Pour aller plus loin

Cité de l'autre économie
Agostino Burruni, chef de projet
Tél. : 03 80 59 62 20, courriel : ab.citeautreeconomie@gmail.com

Conseil régional de Bourgogne
Lucien Da Ponte, chef de service ESS, artisanat, RSE
Tél. : 03 80 44 33 61, courriel : ldaponte@cr-bourgogne.fr

En partenariat avec

Logo de l'Association des Régions de France
Sur la même thématique
Appel à projets et concours
Jusqu'au 21 janvier 2018
36e appel à initiative - Crédit Coopératif
Appel à projets et concours
Jusqu'au 14 janvier 2018
aap_i-engage.png
Décryptage
Politiques régionales
Accompagnement - ESS en Région
Appel à projets et concours
Jusqu'au 24 janvier 2018
Fondation de France
Appel à projets et concours
Jusqu’au 20 janvier 2018
Appel à projets Fondation Eiffage Ulule
Quoi de neuf ?
Achat socialement responsable
Cadeau de Noël
Appel à projets et concours
Politiques régionales
Innovation sociale
Quoi de neuf ?
Bourgogne-Franche-Comté
Lauréats du concours régional ESS 2017 Bourgogne-Franche-Comté
Événement
Vendredi 12 janvier 2018
Evénément "Intérêt général" 12 janv2018
Appel à projets et concours
Jusqu'au 22 janvier 2018
Le Grand Prix 2018 des Bonnes Nouvelles des Territoires - Fondation MMA
Appel à projets et concours
Jusqu'au 22 décembre 2017
Prix 2017 - Fondation Korian pour le Bien Vieillir