Vous êtes ici

Coopératives jeunesse de services (CJS)

Dernière mise à jour : le 23 Mai 2017
Permettre à des jeunes de monter une coopérative, le temps d'un été, afin de proposer des services dans leur quartier

Coordonnées

Coopérer pour entreprendre
Animateur national
37 rue Bouret
75019 Paris
France

Présentation

Les Coopératives jeunesse de services (CJS) permettent à des groupes d'une quinzaine de jeunes, entre 16 et 18 ans, de créer une activité économique en s'appuyant sur les besoins du territoire, afin d'offrir des services d'été au sein de leur quartier.

Accompagnés par des animateurs, les jeunes s'initient au fonctionnement démocratique d’une entreprise, à l’organisation collective du travail, à la gestion coopérative et au fonctionnement du marché. En tant qu'entreprise, la coopérative leur assure un petit revenu, comme un job d'été.

Les jeunes peuvent ainsi proposer aux particuliers ou aux entreprises de leur quartier des prestations telles que du jardinage, de la peinture, des livraisons, des déménagements, etc. La CJS permet aux jeunes d'aborder toutes les fonctions supports d'une entreprise (définition de l'offre, plannings, comptabilité...) qui leur permettra de générer une activité économique et donc leur rémunération.

Modalité de mise en œuvre

L’animation nationale des Coopératives jeunesse de services est portée par le réseau Coopérer pour entreprendre. En région, les CJS sont encadrées par deux animateurs et soutenues par un comité local qui regroupe des acteurs économiques et de l’économie sociale et solidaire (ESS), des structures jeunesses et d’éducation populaire, des collectivités locales et des citoyens. Pour en mettre une en place, rapprochez-vous de Coopérer pour entreprendre qui pilote également le développement des CJS en France.

Au cours de l'été 2016, les 32 Coopératives jeunesse de services étaient présentes dans 7 régions et ont accompagné plus de 400 jeunes. Chaque CJS a réalisé, en moyenne, un chiffre d’affaires de 4 500 € et a permis une rémunération moyenne de 200 € à 250 € par jeune.

Trouver un autre acteur ou dispositif
de l'accompagnement ou du financement