Vous êtes ici

En bref

Comment parler d'ESS aux jeunes ?

Dernière mise à jour : le 30 Juin 2017
L’Économie sociale et solidaire (ESS) regroupe un ensemble d'opportunités qui permet d'aborder le sujet sous différents angles : citoyenneté, emploi, création de projets ou d’entreprises. Il est essentiel de sélectionner l’information la plus adaptée au public visé et aux questions qu’il se pose.

Pour construire un message et un discours, il faut se projeter dans les interrogations du public. Selon leur âge, leur parcours, leurs envies, les jeunes sont en recherche de sens et de moyens de mettre leurs valeurs en application, s'interrogent sur la question de l'emploi ou encore sont attirés par la création d'activité. Cet article introduit plusieurs thématiques et donne quelques idées pour parler d'ESS aux jeunes. 

Découvrir et s'engager dans l'ESS

Certaines personnes s'interrogent particulièrement sur notre société et sur les valeurs véhiculées par le monde économique aujourd'hui : "Je ne crois plus dans notre société et l’économie, où trouver des gens qui partagent mes valeurs ?". 

L'ESS peut être abordée dans sa dimension citoyenne en mettant l'accent sur ses grands principes et sur la notion d'engagement. Cette approche est particulièrement adaptée à des jeunes peu avertis des questions économiques ou éloignés du monde du travail.

Les structures de l’ESS se définissent avant tout par leur finalité et par des principes de fonctionnement. Elles ont en commun :

  • Une finalité d’intérêt général ou collectif, avec une utilité sociale ; 
  • Une lucrativité limitée, l’humain est plus important que le profit ; 
  • Une gouvernance démocratique, répondant au principe « une personne = une voix » ; 
  • Un ancrage territorial et une mobilisation des parties prenantes pour créer une dynamique sur le territoire.

On peut retrouver des structures de l’ESS dans tous les secteurs, de toutes les tailles et de tous les statuts (associations, mutuelles, fondations, coopératives et entreprises à statut commercial avec une finalité sociale). L'ESS offre une nouvelle vision de l'économie et peut permettre à des jeunes de se remobiliser autour de ces sujets. 

> Des outils pour aller plus loin : Faire découvrir et inciter à s'engager dans l'ESS

Travailler dans l'ESS

Plus de la moitié des jeunes en recherche d'emploi pensent que l'ESS pourrait répondre à leurs attentes. Leur parler des opportunités professionnelles qu'offre l'ESS est une bonne manière de leur faire découvrir sa diversité d'activité. 

L’ESS représente 10,5% de l’emploi en France et 1 emploi privé sur 8. Ces emplois sont répartis dans tous les secteurs d’activités. Comme le reste de l’économie, l’ESS a connu des difficultés liées à la crise. On constate néanmoins que ces structures résistent mieux car :

  • Elles sont implantées localement et créent des emplois durables, non délocalisables ;
  • Elles dépendent moins de leurs actionnaires et ont des ressources diversifiées qui assurent une plus grande stabilité ;
  • Les besoins sociaux continuent à augmenter et l’action des structures de l’ESS est plus que jamais importante pour relever les défis actuels.

Pas besoin de changer de métier pour travailler dans l’ESS : tous les métiers y sont représentés. Il y a une part importante de métiers à dimension sociale (assistant social, éducateur, aide à domicile, etc.) car l'action sociale est principalement portée par des associations. Cependant, on peut aussi être comptable dans une coopérative, juriste dans une ONG, ingénieur en biocarburants... 

> Des outils pour aller plus loin : Présenter les opportunités d'emploi dans l'ESS

Entreprendre dans l'ESS

Au cœur de l’actualité, l’entrepreneuriat social est identifié comme une des voies de sortie de la crise économique, sociale et environnementale que nous traversons. Les jeunes sensibles à l’entrepreneuriat sont souvent également attentifs à l’impact social de leur projet d'entreprise. L'ESS offre des modèles et des acteurs spécifiques qui peuvent répondre à leurs attentes. Inversement, l’entrepreneuriat social est aussi une manière d’aborder différemment la création d’activité, notamment en direction de jeunes sensibles aux enjeux sociétaux et environnementaux actuels.

Lancer son projet demande de concilier équilibre économique et utilité sociale. Quelle que soit leur forme juridique, les entreprises de l'ESS créent du changement social à travers un modèle économique viable reposant sur des principes de lucrativité limitée et de gouvernance démocratique.

> Des outils pour aller plus loin : Encourager l'entrepreneuriat dans l'ESS