Vous êtes ici

Décryptage

Habitat durable : de quoi parle-t-on ?

Dernière mise à jour : le 6 Février 2017
L’habitat durable consiste à mettre en application le droit pour tous à un logement décent et sain, tout en s’attachant à améliorer la performance énergétique et environnementale des bâtiments.

Habitat versus logement

Le concept d’habitat est plus large que celui de logement qui ne concerne que la dimension matérielle. La notion d’habitat intègre un ensemble de facteurs tels que le mode d’organisation, le milieu de vie et l’environnement.

Selon la formule de Michel-Bernard Nouvel, ancien président d’Habitat et Humanisme, "l’habitat propose de s'approprier le logement".

Les trois piliers de l'habitat durable

Une des caractéristiques de l'habitat durable consiste à améliorer la performance énergétique et environnementale du bâtiment tout au long de son cycle de vie en privilégiant :

  • L'écoconstruction des bâtiments (produits, systèmes et procédés de construction) ;
  • L'efficacité énergétique (isolation performante, généralisation des équipements peu gourmands en électricité) ;
  • Le recours prioritaire aux énergies renouvelables (énergie solaire, géothermie et aérothermie, chauffage au bois) ;
  • La sobriété énergétique par la transformation des comportements individuels et collectifs (écogestion de l'eau et des déchets).

Cependant, l'habitat n’est réellement durable que s'il revêt également une approche économique et sociale afin d'œuvrer pour le droit au logement pour tous, consacré dans la loi française et considéré comme un besoin social fondamental.

En mars 2007, dans la continuité des incendies d'immeubles abritant des mal-logés et la mobilisation des Enfants de Don Quichotte, la loi Dalo institue le droit au logement opposable et porte diverses mesures en faveur de la cohésion sociale.

Les trois piliers de l'habitat durable © Avise septembre 2016
Les trois piliers de l'habitat durable © Avise septembre 2016