Vous êtes ici

Objectifs

Pourquoi évaluer, et pour qui ?

Dernière mise à jour : le 24 Novembre 2016
L’évaluation de l’impact social est un enjeu majeur pour les structures d'utilité sociale, mais aussi pour les acteurs qui les entourent. Rendre compte à des parties prenantes, piloter ses activités, apporter la preuve de la valeur sociale créée, évaluer l’impact social peut servir des objectifs très différents.

Un processus au service des structures d'utilité sociale

Évaluer son impact social permet à une structure d’utilité sociale notamment de :

  • Guider sa stratégie et piloter son activité en s’engageant dans une démarche d’amélioration.
  • Instaurer une nouvelle forme de dialogue avec les différentes parties prenantes, notamment les bénéficiaires et les financeurs, fondée sur la transparence et sur la volonté de rendre compte de l’utilisation de leur “investissement social”.
  • Communiquer en rendant plus visibles et plus lisibles ses actions.
  • Reconnaître et valoriser le travail des salariés et/ou bénévoles.

Une démarche qui s’adresse aussi aux financeurs de ces structures

Le contexte budgétaire pousse les financeurs, qu’ils soient publics ou privés, à rechercher davantage l’efficience des fonds alloués ou investis. Il incite également à expérimenter de nouveaux modes de financement (impact investing, titres à impact social, etc.), et donc à s’intéresser à l’impact social que produisent les ressources financières mobilisées.

On peut distinguer deux enjeux principaux pour les financeurs :

  • Suivre et comparer leurs portefeuilles ;
  • Valider leurs démarches de financeurs, auprès de leur gouvernance mais aussi de leurs bénéficiaires, en fonction des objectifs « sociaux » qu’ils s’assignent (réduire l’exclusion, intégration des publics précaires, accès à la culture, etc.).
     

 

Source : Petit précis de l’évaluation de l'impact social, Avise, Essec, Mouves, 2013 ; Guide de la mesure d’impact social, (Im)prove, Fondation Rexel, 2015.

Enquête sur la mesure d'impact © (Im)prove, Fondation Rexel
Enquête sur la mesure d'impact © (Im)prove, Fondation Rexel