Vous êtes ici

Travailler et s'impliquer

Dernière mise à jour : le 24 Juillet 2017
L'économie sociale et solidaire est ouverte à tous, à tous les métiers, dans tous les secteurs. Et si le bénévolat ou le mécénat de compétences sont indispensables à son développement, il existe bien d'autres manières de s'impliquer dans l'ESS.

Participer à une mission d'intérêt général

Bénévolat
Le bénévolat est une activité non rétribuée et librement choisie qui s’exerce en général au sein d’une institution sans but lucratif. L'association France bénévolat oriente les bénévoles, accompagne les associations et promouvoie le bénévolat en France.

Le bénévolat de compétences consiste à mettre gratuitement un savoir-faire à la disposition d’une association de solidarité le temps d’une mission. Par exemple, l’association Passerelles et compétences est spécialisée dans la mise en relation entre des bénévoles, qui mettent à disposition leurs compétences, et des entreprises sociales, qui déposent des missions à leur destination.

Mécénat de compétences 
Il permet aux entreprises de bénéficier d’exonérations fiscales par la mise à disposition de leurs collaborateurs auprès d’associations d’intérêt général en recherche de compétences spécifiques : comptabilité, finance, marketing, communication, informatique...

Service civique
Il permet à des jeunes de 16 à 25 ans de s’engager sur une période de 6 à 12 mois, pour une mission au service de la collectivité. Il peut être effectué auprès d’organismes à but non lucratif (associations, fondations, fédérations, ONG) ou de personnes morales de droit public (État, collectivités locales, établissements publics), en France ou à l’international. Il est possible de réaliser des missions dans les domaines suivants : culture et loisirs, développement international et action humanitaire, éducation pour tous, environnement, intervention d’urgence en cas de crise, mémoire et citoyenneté, santé, solidarité et sports. En savoir davantage sur le Service civique

Concours étudiants
Ils permettent notamment aux étudiants de créer leurs entreprises sociales, comme la Global social venture competition (GSVC) ou le Programme pédagogique international Enactus France

Junior entreprise
La Junior entreprise est une association à vocation économique et pédagogique, à but non lucratif. Implantée au sein d’une École ou d’une Université française, elle permet aux étudiants de mettre en pratique l’enseignement théorique dont ils bénéficient, en réalisant des études qui correspondent à leur domaine de compétences, pour des clients très variés. Proposer ses services à des entrepreneurs sociaux via sa Junior Entreprise est une solution originale et performante pour développer ses compétences professionnelles tout en se créant un réseau dans le secteur de l’entrepreneuriat social. En savoir davantage sur  les Junior entreprises

Travailler dans une structure de l'ESS

Avec 221 235 structures employant 2,37 millions de salariés, les structures de l'ESS représentent 10,5% des emplois en France.  Des chiffres non négligeables qui défient l'idée reçue que l'ESS ne fait appel qu'au bénévolat ou au volontariat. D'ici 2025, ce sont plus de 700 000 départs à la retraite qui sont prévus, dont beaucoup donneront lieu à des remplacements. L'économie sociale et solidaire recrute, dans tous les secteurs.

Quels que soient les profils, les parcours, les carrières et les secteurs, l'économie sociale et solidaire est ouverte à tous. Encore trop souvent réduite au social ou à l'humanitaire, l'ESS est pourtant présente partout. Votre boulangerie, votre fournisseur d'éléctricité, le restaurant du coin ou l'expert comptable, l'agence de voyages ou le développeur web...

Présents dans la quasi-totalité des secteurs d'activité, les établissements de l'ESS sont les premiers employeurs de l'action sociale, du sport et des loisirs, et les deuxièmes employeurs des activités financières, bancaires et d'assurances, des arts et spectacles et de l'enseignement. En France, près d'une grande entreprise sur 5 est issue de l'ESS.

(Sources : Panorama de l'ESS - CNCRESS 2015 et Départs à la retraite et opportunités d'emplois dans l'ESS - CNCRESS 2016)

Faire carrière dans l'ESS est donc possible pour tous. En tant que salarié, stagiaire, pigiste... mais aussi en décidant de se lancer dans la création de structure de l'ESS, pour travailler et entreprendre autrement.

 

Liens utiles

 

Sur la même thématique

Portraits

Lever les freins à l’embauche des demandeurs d’emploi
Impliquer les étudiants dans l’amélioration de leur quotidien
Lutter contre la pauvreté et l’exclusion en renforçant les solidarités
Faire naître et grandir l’initiative solidaire et responsable, toutes générations confondues.

Actualités

Événement
Jeudi 7 décembre 2017
Congrès UDES 2017
Appel à projets et concours
Jusqu’au 17 septembre 2017
AAP Rencontres du Mont-Banc 2017
Événement
Jeudi 6 juillet 2017
© Les Canaux, Paris
Quoi de neuf ?
Vient de paraître !
Atlas commenté de l'ESS 2017
Appel à projets et concours
Jusqu'au 3 septembre 2017
Prix ESS 2017
Décryptage
Tourisme social
Les régions innovent pour développer leur attractivité
Décryptage
Tourisme social et solidaire
UNAT, opération Premiers départs en vacances
Événement
Vendredi 30 juin 2017
6eme rencontre RTES collectivites & ESS
Événement
Du 9 au 11 juin 2017
ripesseu_logo_180x300.png
Appel à projets et concours
Jusqu'au 22 septembre 2017
Prix 2017 Fondation Cognacq Jay