Vous êtes ici

De quoi parle-t-on ?

Dernière mise à jour : le 2 Février 2016
« Les entreprises sociales sont des entreprises à finalité sociale, sociétale ou environnementale et à lucrativité limitée. Elles cherchent à associer leurs parties prenantes à leur gouvernance. », définition proposée par le Mouvement des entrepreneurs sociaux (Mouves)

Qu’elle soit constituée en empruntant un statut de l’économie sociale (association, coopérative, mutuelle) ou d’une entreprise classique (SAS, SARL…), une entreprise sociale crée du changement social au travers d’un modèle économique viable. Elle repose sur trois piliers :

Une finalité sociale et/ou environnementale

La finalité d’une entreprise sociale est de répondre à un besoin social, sociétal et/ou environnemental mal ou peu satisfait par le marché. Sa performance se mesure par l’impact social ou environnemental positif qu’elle créé.

Voici quelques exemples de besoins sociaux auxquels une entreprise sociale peut répondre :

  • le vieillissement de la population
  • l’accès au logement
  • la prise en compte de l’environnement
  • la lutte contre l’exclusion
  • les modes de consommation sains, durables
  • l’accès aux soins, à la santé
  • la qualité des emplois
  • le niveau et la qualité de vie

Un projet économique viable

Comme son nom l’indique, une entreprise sociale est avant tout une entreprise.
Cela suppose, comme dans toute démarche de création d’entreprise, de fonder son projet sur un modèle économique viable, induisant :

  • la prise de risques et l’innovation
  • la production de biens et/ou de services
  • la création de richesse et d’emplois
  • l’apport d’une réponse à un besoin
  • l’indépendant vis-à-vis des pouvoirs publics

Contrairement aux stéréotypes, une entreprise sociale doit produire de la valeur, dégager des excédents et se développer sur le plan économique - au même sens qu’une entreprise « classique ».

Une lucrativité limitée et une gouvernance démocratique

Parler de lucrativité limitée ne veut pas dire que l’on s’affranchit de la notion de rentabilité. Par contre, la rentabilité devient un moyen au service du projet social de l’entreprise.
Les entreprises sociales s’attachent à garantir une répartition équitable des excédents, en donnant la priorité au développement du projet d’entreprise. Nombre d’entre elles fonctionnent selon des logiques de partage et de redistribution du pouvoir et du capital.

Voici quelques logiques de fonctionnement autour desquelles les entrepreneurs sociaux se retrouvent :

  • le processus de décision n’est pas fondé sur la propriété du capital
  • la rémunération du capital est limitée
  • les excédents sont mis au service des hommes et du projet
  • l’échelle des salaires est encadrée 

Pour aller plus loin : FAQ sur l'entrepreneuriat social

Webinaire Avise_ Entrepreneur social, et si c'était vous ?

Liens utiles

 

Sur la même thématique

Portraits

Une Scop internationale encourageant des projets à forte valeur coopérative
Proposer des espaces de travail et d’émulation collaboratifs
Création et distribution de spiritueux équitables.
Créer une activité économique intégrant une dimension d’utilité sociale
Transformation d’une association en Scic pour assurer la pérennisation des savoirs et savoir-faire
Offrir un lieu unique d’achat de produits biologiques, concilier entreprise sociale, viabilité économique et respect de l’environnement
Offrir un service de livraison de colis plus respectueux de l’environnement.
Favoriser le retour vers un emploi durable.

Actualités

Appel à projets et concours
Jusqu'au 3 septembre 2017
Prix ESS 2017
Appel à projets et concours
Jusqu’au 1er septembre 2017
Prix Creenso 2015
Appel à projets et concours
Jusqu'au 16 juillet 2017
E puissance 4
Formation
Septembre 2017
Mooc Animafac Avise septembre 2017
Appel à projets et concours
Jusqu’au 31 juillet 2017
Talents des cités 2017
Appel à projets et concours
Jusqu'au 9 Juillet 2017
Programme Caravelle 2017
Appel à projets et concours
Jusqu'au 4 juillet 2017
Prix Gabriel Live for Good 2017
Quoi de neuf ?
À découvrir !
Rapport d'activité 2016 de l'Avise
Appel à projets et concours
Jusqu'au 1er mai 2017
Antropia ESSEC AAP2017
Europe
"Gathering to Grow" Part II
Conférence "gathering to grow"
Appel à projets et concours
Jusqu'au 26 avril 2017
Programme Readiness 2017
Décryptage
Formation continue
Formation continue