Vous êtes ici

Bien présenter le projet

Dernière mise à jour : le 13 Janvier 2016
Réussir à bien présenter son projet (ou « pitcher » selon le jargon marketing) est davantage une question de préparation que de talent. Cette rubrique donne quelques conseils pour soigner sa présentation orale. Que l’objectif soit d’informer, de valoriser, de convaincre ou de lever des fonds, il existe des éléments clés qu’il convient de connaître et maîtriser.

Un pitch efficace contient plusieurs éléments clés.

Le nom de l’entreprise sociale et la baseline (phrase d’accroche) sont déterminants car ils favorisent le bouche à oreille et la dissémination du projet. Un nom facile à prononcer est aussi un nom aisé à retenir, il conditionne souvent l'appropriation. 

Le problème social auquel la strucure se propose de répondre doit être compris par le public.
Un chiffre clé ou une histoire permettent de mieux saisir ce besoin, son importance et l'urgence qu'il y a y répondre.

La solution proposée et en quoi cette dernière sera efficace sont des éléments à présenter très clairement.
On peut le résumer dans une phrase clé, par exemple : « Nous touchons CE PUBLIC, grâce à CETTE INNOVATION que nous leurs délivrons AINSI ».

La valeur ajoutée de l’entreprise, son équipe notamment.
Quels sont les talents et compétences  que l’entrepreneur rassembleau service de cette idée ? Qui complète les talents manquants ? La valeur ajoutée dépend également de ce qui existe aujourd’hui. Quelle est la nouveauté ou l’amélioration que l’entreprise propose ?

La viabilité économique est fondamentale quel que soit le projet puisqu’elle détermine sa pérennité.
Quelles sont les ressources nécessaires ? Ont-elles été trouvées ? De quelle façon l’entreprise va-t-elle réussir à se financer lors du lancement ? Puis quand elle fonctionnera ? En rythme de croissière ?

L’impact social est la raison d’être de l’entreprise.
L’entrepreneur être en mesure de le qualifier (et éventuellement de le quantifier) et de l’anticiper, c'est-à-dire de projeter son évolution.

Pour terminer, il est recommandé d’exprimer les besoins nécessaires à l’entreprise pour avancer et d'apporter une conclusion marquante. En effet,  une bonne fin ancre l'argumentaire, crée de l’enthousiasme et provoque des questions.
En outre, les moments d’échange sont aussi déterminants que la présentation et doivent être préparés avec le même soin que le pitch.

Pour aller plus loin
Découvrir des conseils de présentation dans la fiche pratique Démarrrer l'activité

 

Sur la même thématique

Portraits

Une Scop internationale encourageant des projets à forte valeur coopérative
Proposer des espaces de travail et d’émulation collaboratifs
Création et distribution de spiritueux équitables.
Créer une activité économique intégrant une dimension d’utilité sociale
Transformation d’une association en Scic pour assurer la pérennisation des savoirs et savoir-faire
Offrir un lieu unique d’achat de produit biologiques, concilier entreprise sociale, viabilité économique et respect de l’environnement
Offrir un service de livraison de colis plus respectueux de l’environnement.
Favoriser le retour vers un emploi durable.

Actualités

Quoi de neuf ?
À découvrir !
Rapport d'activité 2016 de l'Avise
Appel à projets et concours
Jusqu'au 1er mai 2017
Antropia ESSEC AAP2017
Europe
"Gathering to Grow" Part II
Appel à projets et concours
Jusqu'au 26 avril 2017
Programme Readiness 2017
Décryptage
Formation continue
Formation continue
Europe
Entrepreneuriat social
Rapport du GECES
Appel à projets et concours
Jusqu'au 17 avril 2017
French Tech Diversité 2017
Appel à projets et concours
Jusqu'au 7 avril 2017
European social innovation competition 2017
Appel à projets et concours
Jusqu'au 2 avril 2017
Ticket for change Parcours Entrepreneur 2017
Appel à projets et concours
Jusqu'au 16 mars 2017
Concours s'engager pour les quartiers 2017
Quoi de neuf ?
Retour sur le #SDE2017
#SDE2017 stand Avise
Quoi de neuf ?
Vient de paraître !
Dossier spécial La Croix 20170101