Vous êtes ici

GRAP

Dernière mise à jour : le 6 Juillet 2017
Le Groupement régional pour une alimentation de proximité (GRAP) a pour but de développer l’alimentation biologique et locale, en créant des canaux de distribution et des activités de transformation pérennes.

Une réponse à l’identification de besoins spécifiques

Deux besoins ont été identifiés :

  • Un premier besoin de structuration de la filière alimentaire biologique, agriculture paysanne et circuits courts en Rhône-Alpes et notamment du côté de l’approvisionnement
  • Un deuxième besoin de développement des activités économiques socialement justes et écologiques

Pour y répondre, la coopérative GRAP s’est donné comme mission de réunir différentes structures de la filière autour d’un projet commun basé sur deux piliers : la mutualisation d’un certain nombre de tâches inhérentes à leur activité d’entrepreneurs dans l’alimentaire (gestion sociale, juridique, comptable et fiscale, financière, administrative et informatique) et l’accompagnement à la création et au développement des établissements et de leurs projets.

La mutualisation concerne ainsi chaque membre de GRAP, soient des épiceries bios, chocolateries, boulangeries, magasin de producteurs, restaurant, traiteur, commerçant en produits italiens, négociants en vin, atelier de petite transformation, service de livraison, cuisine de repas bios pour fournir des crèches, en tout une soixantaine de structures aujourd’hui.

L’accompagnement porte, quant à lui, sur l’expertise métier, sur la stratégie générale, sur le montage du projet ou tout autre besoin qui peut servir son développement. Il concerne chaque entité individuellement et peut avoir lieu de la création concrète (soit dès lors que le projet est suffisamment tangible pour que le degré de certitude quant à son intégration dans la coopérative soit élevé) jusqu’au développement de l’activité. GRAP organise également des formations, accessibles à tous les coopérateurs, qui participent à l’amélioration des pratiques métiers de chacun.

L’impact social et environnemental en ligne de mire

Les bénéficiaires directs du projet sont les entrepreneurs eux-mêmes, qui profitent d’un cadre sécurisé pour mener leur activité. La richesse du modèle de ce groupement réside dans le fait que les entrepreneurs sont à la fois bénéficiaires et acteurs de celui-ci.

L’impact social du groupement s’envisage donc d’une part par le développement des activités et leur pérennité ainsi que par les conditions d’emploi des entrepreneurs-salariés. La mutualisation tend vers un financement autonome, les aides publiques finançant le manque (de l’ordre de 10 % à 15 %). Quant aux activités, elles affichent une bonne dynamique avec un chiffre d’affaires en net progrès (83 % entre 2014 et 2015). Enfin, en termes d’emploi, GRAP concerne 36 ETP, dont les conditions de travail ont été  récemment améliorées grâce à l’augmentation des revenus des activités, ce qui permet une meilleure rémunération des porteurs.

L’impact environnemental est également une priorité pour GRAP, qui s’est doté d’outils pour évaluer sa performance en la matière et sensibiliser les consommateurs. Une des activités propose, par exemple, un système de notation par produit sur quatre critères (caractère local, impact social, mode de production et mode d’emballage). Un projet de rédaction d’une charte à dimension majoritairement environnementale occupe, par ailleurs, l’ensemble du groupement, dans une optique d’amélioration continue ; l’idée est d’identifier les marges de progrès de chaque activité sur différents critères (approvisionnement local, part du vrac, échelle des salaires, etc).

Un projet qui mobilise une synergie d’acteurs

La réussite de GRAP se reflète dans l’engouement des différents partenaires du projet pour celui-ci.

Les collectivités locales soutiennent activement l’initiative, qui sécurise leurs besoins quant à la structuration et au développement de leurs commerces de proximité et, plus généralement, de l’animation commerciale des localités concernées. La ville de Lyon et la région Rhône-Alpes soutiennent activement le développement des activités de GRAP.

Régulièrement sollicité par des structures souhaitant intégrer la dynamique, GRAP a initié cette année une démarche de duplication de sa structure. En effet, le Groupement veut conserver une dynamique locale : GRAP accueille des coopérateurs situés dans un rayon maximal de 150 km de Lyon. Sollicité par des acteurs plus éloignés, GRAP propose de transmettre son modèle pour élargir son impact en permettant à d’autres de consolider la coopération d’activités biologiques et locales à leur échelle à eux.

Domaine d'activité :
Alimentation
Nombre de salariés :
36
Année de création :
2012
Finalité sociale :
Développer l’alimentation biologique et locale
GRAP
3 Grande rue des feuillants
69001 Lyon
France
09 72 32 33 17