Vous êtes ici

Initiative-Emplois

Dernière mise à jour : le 3 Janvier 2018
Anne Peterschmitt, directrice d’Initiative-Emplois : « Notre moyen d’action, c’est le contrat de travail. Nous ne sommes pas dans le cadre du conseil ou de la formation. Nous proposons une démarche structurante vers l’emploi durable »

L’éthique au sens pratique

Anne Peterschmitt s’est éloignée de son Alsace natale pour « donner du sens à sa vie ». Cette femme de 46 ans, mère de deux grands enfants est aujourd’hui à la tête de l’association Initiative-Emplois, implantée à Châtillon dans les Hauts-de-Seine.

Depuis sa création, en 1988, Initiative-Emplois a proposé plus d’un million d’heures de travail et permis à près de 800 personnes de revenir vers l’emploi.

« Nous proposons des emplois en rapport avec les métiers à la personne comme l’entretien de la maison ou du jardin, le ménage, la garde d’enfants de plus de 3 ans ou la sécurisation des sorties des écoles, rappelle sa directrice, qui a rejoint cette structure en 2002. La constante chez nous est que l’on propose des métiers facilement accessible à des personnes qui n’ont pas forcément un bagage scolaire très important ».

Cette passionnée de randonnée a emprunté le chemin de l’économie sociale et solidaire après quatre premières années passées dans une société privée en tant qu’assistante commerciale. « A l’époque, j’étais dans une démarche très commerciale, reconnaît-elle sans difficulté. Je partais tôt le matin et rentrais tard le soir chez moi. Le jour où j’ai vu mon premier enfant marcher, je me suis dit qu’il était temps de changer les choses. Et puis, j’étais aussi dans une phase de recherche de sens... » Par le biais d’une connaissance, elle intègre alors une mission locale pour l’insertion professionnelle à Mulhouse (Haut-Rhin).

Initiative-emplois récompensé pour la création de Lavéo

De ses premiers pas dans l’ESS, en 1989, à la création, au début de cette année, d’une entreprise d’insertion, spécialisée dans le lavage de voitures sans eau, Anne Peterschmitt apprécie « son parcours accompli » et demeure toujours aussi « passionnée ». « La création de cette entreprise de lavage de voiture, épaulée par une franchise solidaire, du nom de Lavéo est une étape très importante dans notre quotidien, estime-t-elle. Nous avions présenté ce projet dans le cadre du premier appel à projets de l’économie sociale et solidaire, lancé par le Conseil général des Hauts-de-Seine. Vingt dossiers ont finalement été retenus sur les 84 présentés. Nous avons eu la chance d’en faire partie. Cela nous a aussi permis de voir financer la création de cette entreprise, à hauteur de 72 000 €, par le Conseil général ».

Quatre questions à l’entrepreneur

Pourquoi avoir choisi l’entrepreneuriat social ?
« Par conviction, par goût du défi : relier l’économique et le social reste un défi quotidien ! »

Quel gros titre sur votre structure aimeriez-vous lire dans la presse ?
« 4 A pour Initiative-Emplois, tous les compteurs sont au vert : Économique, social, environnemental et gouvernance. »

Votre leitmotiv ?
« Apporter de la rondeur au carré ou allier professionnalisme et convivialité. »

Le conseil que vous auriez aimé recevoir ?
« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. Sénèque »

Domaine d'activité :
Services à la personne
Nombre de salariés :
8
Année de création :
1988
Finalité sociale :
Favoriser le retour vers un emploi durable
Anne Peterschmitt
21, avenue de la République
92320 Châtillon
France
01 47 35 73 83