Vous êtes ici

Ologi

Dernière mise à jour : le 11 Mai 2017
Ologi propose une nouvelle solution de prise en charge des personnes malades d’Alzheimer en développant le métier d’Alzami, un accompagnement psychosocial des personnes malades et de leurs aidants réalisé directement à domicile.

Découvrez Ologi, une initiative socialement innovante, selon les quatre grands axes de la grille de caractérisation de l’innovation sociale.

Réponse à un besoin social mal satisfait

Au début des années 2000, la prise en compte de la maladie d’Alzheimer dans les politiques publiques est balbutiante et les équipes spécialisées Alzheimer à domicile n’existent pas encore. Identifiant cela, Olivier Lanos conçoit au départ Ologi comme une solution d’appui aux aidants destinée à réhabiliter la place de la personne malade au sein de son entourage. En 2008, il croise le chemin de Magali Audes. Psychologue spécialisée en neuropsychologie, elle rejoint le projet et co-crée le métier d’Alzami en apportant une nouvelle vision de l’accompagnement des personnes malades et des familles. La réponse apportée par Ologi est non médicamenteuse se concentrant sur le bien-être et les envies de la personne malade. L’intervention est proposée au domicile du patient, par un Alzami, intervenant à domicile formé à ce nouveau métier.

Avec 900 000 personnes concernées, la France fait partie des pays où le nombre de malades d’Alzheimer est le plus élevé. Avec le vieillissement de la population, ce nombre augmente. En 2020, 1 français de plus de 65 ans sur 4 devrait être touché. Le maintien à domicile est souhaité par 80% des personnes âgées et représente un coût moins élevé. En France, le coût annuel de la prise en charge d’une personne dépendante à domicile représente 14 700 € (Cour des comptes), celui d’une personne souffrant de la maladie d’Alzheimer en ménage ordinaire de l’ordre de 15 000 €, contre 21 000 à 24 500 € en institution (Caisse des Dépôts).

Expérimentation et prise de risque

Ologi a conçu une méthode innovante et inédite, reposant sur le savoir-faire de Magali Audes, neuropsychologue. L’approche proposée est thérapeutique, cognitive, comportementale et sociale. Formé par Ologi, l’Alzami apprend à manier des outils de stimulation et à maîtriser les techniques de soutien psychologique. Il conduit des ateliers de stimulation cognitive et sensorielle adaptés aux capacités et envies des malades. Une intervention se traduit par des séances de 2h au domicile de la personne, à raison d’une à deux fois par semaine et peut se faire en présence de l’entourage.

Les actions de recherche & développement (R&D) se poursuivent, permettant d'améliorer les pratiques des Alzamis et de renforcer les spécificités du métier et de l'accompagnement proposé.

Evaluation de la démarche multi-partenariale

Ologi se positionne comme un interlocuteur clé accompagnant la personne malade sur le long terme et intervenant au sein d’un écosystème complexe rassemblant de sept à dix professionnels. Il assure un lien auprès de ces experts et intervenants médicaux et sociaux, en particulier :

Le neurologue/gériatre et le médecin traitant qu’il peut informer des évolutions de santé de la personne par un courrier ou une rencontre. Une connaissance plus globale de l’état de santé par l’expert permet d’éclairer sa prise de décision et de conforter son diagnostic.
L’équipe médico-sociale chargée d’élaborer le plan d’aide associé à l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). Les bilans de santé réalisés par Ologi peuvent éclairer la prise de décision de l’équipe et optimiser le rôle de l’APA.
•L’ensemble des acteurs du plan Alzheimer (Equipe spécialisés Alzheimer - ESA, Maison pour l’autonomie et l’intégration des malades Alzheimer - MAIA, Plateforme de répit, etc..) avec lesquels les Alzamis peuvent faire le lien.

Ologi bénéficie de la reconnaissance des acteurs institutionnels du territoire. Dès 2009, le Conseil départemental Seine-Maritime a autorisé la prise en charge de l’Alzami dans le cadre de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA). Le Département a ainsi accepté en 2011 de déplafonner cette aide pour permettre à Ologi de valider son concept et son modèle économique à plus grande échelle. Concluante, l’expérimentation a permis de lancer un processus de conventionnement avec l’Agence régionale de santé (ARS) et le Département.

Impacts attendus

Une 1ère évaluation d’indicateurs d’efficience est en cours avec l’Agence régionale de santé Normandie et le Conseil Départemental 76. L’objectif est de réaliser une évaluation scientifique de l’Alzami selon des indicateurs quantitatifs : âge moyen d’entrée en institution, taux de prescription de médicament, nombre d’hospitalisation, etc.

Indicateurs de résultats
- Pour la personne accompagnée : réduction des troubles du comportement, apaisement et mieux être.
- Pour les aidants familiaux : meilleure acceptation de la maladie, communication améliorée avec la personne malade, sortie du sentiment d’isolement.
- Pour la prise en charge du patient : meilleure connaissance des dispositifs par la personne et leur entourage, régulière réorientation des personnes.

Impact quantitatfs
- 10 Alzamis actifs, plus de 25 Alzamis embauchés depuis le début.
- 10 Alzamis en CDI sur une moyenne de 0,6 ETP (Equivalent temps plein).
- 9 familles suivies en moyenne par chaque Alzami.
- 81 familles clientes d’Ologi fin octobre 2015
- 200 personnes malades et 400 aidants (conjoints, enfants) accompagnés.
- 500 professionnels soignant formés par Ologi formation

 

En savoir plus : Etude de cas "Ologi" - Services de proximité innovants, Avise, novembre 2015
 

Quelques Chiffres
10
Alzamis actifs
81
familles clientes d'Ologi fin octobre 2015
500
professionnels de santé formés par Ologi Formation
Domaine d'activité :
Action sanitaire et sociale
Nombre de salariés :
14 salariés
Année de création :
2008
Finalité sociale :
Accompagnement psychosocial aux personnes malades d'Alzheimer
Ologi
12 rue de la Tour de Beurre
76000 Rouen
France
02 76 30 64 84