Vous êtes ici

Évaluation de l’utilité sociale de la médiation sociale

En 2005, la Délégation interministérielle à la ville (DIV) et le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) ont décidé d’engager et de financer une évaluation collective de l’utilité sociale de la médiation sociale. L'enjeu était de formaliser la lisibilité et la visibilité de cette pratique. Cette étude de cas illustre concrètement la démarche et valorise les résultats de l’évaluation.

« Nous avons enfin pu démontrer que la médiation sociale est socialement utile et économiquement rentable pour l'ensemble des commanditaires publics et acteurs économiques qui s’y investissent.» Laurent Giraud, Directeur de France Médiation

Pourquoi et comment évaluer l’utilité sociale d’une activité qui veut répondre à un défi social, sociétal ou environnemental ? Comment mesurer ce à quoi elle a contribué, son impact ? Qu’est-ce que peut apporter une telle démarche pour les parties prenantes ? Comment valoriser les résultats ?

De nombreux méthodologies et outils d’évaluation existent, mais ils ne répondent pas tous aux mêmes objectifs. Le choix se fait notamment en fonction des enjeux et des moyens à disposition. Chaque démarche nécessitera des adaptations.

Afin d'aider les structures à se lancer dans une telle démarche, l’Avise- en partenariat avec la Caisse des Dépôts, la Délégation interministérielle à l’ESS et le Fonds social européen- publie cette étude de cas qui vient enrichir un dossier en ligne dédié à l’impact social.

avise_image_mediationsociale.jpg
Catégorie
Étude de cas
Auteur(s)
Avise
Date d'édition
Septembre 2016