Vous êtes ici

Décryptage
Impact environnemental

Haut Conseil pour le Climat : évaluer les lois au regard des enjeux climatiques

À l’occasion d’un webinaire le 24 mars 2021, le Haut Conseil pour le Climat (HCC) a présenté ses récents travaux sur l’évaluation des lois au regard du climat. L’occasion de comprendre comment l’impact environnemental est aujourd’hui pris en compte dans l’élaboration des lois et comment son évaluation peut accompagner la trajectoire vers nos objectifs climatiques. Retour sur ces travaux.

L’importance d’évaluer l’impact environnemental des lois

Installé par le Président de la République, le Haut Conseil pour le Climat est un organisme indépendant chargé de donner des avis et d’émettre des recommandations sur la mise en œuvre des politiques publiques pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de la France. En décembre 2019, il publie le rapport « Evaluer les lois en cohérence avec les ambitions ».

Les « ambitions » évoquées dans le titre du rapport sont celles de la stratégie nationale bas – carbone (SNBC), dont s’est dotée la France et qui fixe depuis 2015 la trajectoire-cible pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 (décarbonation de la production d’énergie, réduction des consommations énergétiques dans tous les secteurs, augmentation des puits de carbone) ainsi que des objectifs intermédiaires pour atteindre la cible : les budgets carbone. 

L’intérêt d’une évaluation des lois au regard de cette stratégie est selon le HCC de permettre un « cercle vertueux d’amélioration » des lois et de leur mise en cohérence avec cet objectif à long et moyen terme de neutralité carbone. Elle est un outil de dialogue et de compréhension des différents enjeux sur des sujets extrêmement complexes. Enfin elle permet d’alimenter le débat public et de garantir le processus démocratique de mise en œuvre des lois sur un sujet central pour la société. 

Comment évaluer l’impact environnemental des lois ?

Si l’évaluation d’impact des lois est obligatoire depuis a révision constitutionnelle de 2008, tous les projets de loi doivent obligatoirement être accompagnés d’une étude d’impact. Pourtant sur le volet environnemental, le HCC dresse le bilan suivant : « les études d’impact existantes n’ont pas atteint leur potentiel : elles ne couvrent qu’une faible part des textes adoptés (les propositions de loi, d’origine parlementaire, et les amendements ne sont pas concernés), ne sont que rarement mobilisées et restent souvent incomplètes ». Au total, selon le HCC, se sont seulement 3% des lois ou articles de lois qui sont évaluées sous l’angle environnemental. 

Afin de renforcer l’évaluation environnementale des lois tout en restant pragmatique, le HCC formule dans son rapport, 8 propositions distinguant l’évaluation avant la promulgation des lois (ex ante) de l’évaluation après la promulgation (ex post) : 

  • Garantir la transparence de l’évaluation, l’indépendance de l’évaluateur et une diffusion systématique des résultats sous une forme accessible pour l’ensemble des parties prenantes 
  • Mettre en place une « gare de triage » et prioriser les lois qui feront l’objet d’une étude d’impact détaillée sur la base d’une consultation publique 
  • Une étude d’impact détaillée doit être réalisée par rapport à la SNBC 
  • Une méthodologie spécifique à l’évaluation des lois au regard du climat doit être publiée 
  • L’étude d’impact est mise à jour une fois les lois promulguée, ce afin de vérifier 
  • Le dispositif d’évaluation 
  • Le processus d’évaluation ex post des lois 

Mise en application concrètes de l’évaluation environnementale des lois 

Le rapport du HCC contient également des analyses critiques de l’évaluation de lois structurantes en matière d’environnement, parmi lesquelles : 

  • Loi alimentation de 2018, dite loi « EGALIM »
  • Loi portant Evolution du logement, de l’aménagement et du numérique de 2018, dite « loi ELAN »
  • Loi d’orientation des mobilités de 2019 dite loi « LOM »

Ces exemples permettent d’illustrer concrétement les recommandations issues du rapport.

Enfin le webinaire du 24 mars 2020 a également été l’occasion de partager l’avis du Haut Conseil pour le Climat sur les dispositions prises dans le cadre du dispositif « France Relance » et ainsi d’analyser et distinguer les dispositions favorables avec la Stratégie Nationale Bas Carbone de celles qui s’écartent de cette stratégie ou qui sont « ambiguës ». 

>> Pour en savoir plus, visionnez le replay du webinaire L' évaluation des lois au regard du climat

Sur la même thématique
Appel à projets et concours
Jusqu'au 31 décembre 2021
Logo Recyclerie sportive
Événement
Les 26 et 27 novembre 2021
JEA 2021
Événement
Mardi 30 novembre 2021
Journée EESS.png
Événement
Du 11 au 14 octobre 2021
Euregionsweek_1.png
Événement
Du 12 octobre au 30 novembre 2021
Journées régionales des transitions
Événement
Mercredi 13 octobre 2021
fnaf 2021
Appel à projets et concours
Jusqu’au 15 octobre 2021
Le Mois de l'ESS
Webinaire
Mardi 28 septembre 2021
web_tourisme
Interview
Innovation sociale
Mickaël Barth