Vous êtes ici

Accueil Paysan

Dernière mise à jour : le 9 Février 2017
Accueil Paysan est une association rassemblant des paysans et des acteurs ruraux qui mettent en place un accueil touristique, pédagogique et social.

Réponses apportées par Erika Curt, chargée de communication au sein d'Accueil Paysan.

De quels constats est née l’association Accueil Paysan ?

Né en 1987, suite à une réflexion sur la spécificité d’un accueil intégré à une production agricole, des paysans se sont rassemblés pour rester sur leur ferme et survivre. Ils ont engagé des travaux avec des chercheurs et Peuple et Culture Isère, réseau de défense du droit à l’éducation et à la culture. Accueil Paysan se construit petit à petit, par lui-même, dans la dynamique de l’éducation populaire.

Accueil paysan est organisé en Fédération Nationale, avec des associations locales départementales et régionales. Cinq salariés permanents travaillent pour la fédération nationale et une vingtaine d’animateurs en région (à temps plein et partiel).

L’association Accueil paysan défend le métier de « paysan accueillant aménageur ». Qu’est-ce que cela signifie ?

Au début des années 1990, l’ouverture des fermes au public restait peu pratiquée. Notre objectif était de faire découvrir le monde rural aux personnes de la ville mais aussi auprès des personnes vivant à la campagne. Nous voulions montrer que le métier de paysan allait au-delà de la culture de leurs terres, mais qu’il passait par une agriculture paysanne pour des produits de qualité, un accueil convivial dans un environnement respecté. C’est un métier à part entière

Comment les paysans peuvent-ils rejoindre votre réseau ?

Un processus de labellisation est proposé aux paysans (agriculteurs, acteurs ruraux ou retraités agricoles) qui souhaitent intégrer le réseau, qui porte à la fois sur l’activité agricole, l’activité d’accueil (normes) mais aussi sur les valeurs défendues par le réseau.  Il y a tout un dialogue pour savoir s’ils sont prêts à accueillir, à expliquer comment ils travaillent sur leur ferme, valoriser leur milieu rural… Les types d’accueil proposés sont très larges : en chambre, en gîte et relais, juste pour un repas, pour une activité pédagogique…

Le premier contact se fait par les animateurs des associations locales. Les porteurs de projets peuvent avoir ou non un projet fini. Soit, il y a une première visite de labellisation soit le porteur de projet peut être accompagné par l'association locale dans les étapes administratives.

Une première visite permet de labelliser le lieu pour une première année. Cette labellisation se fait par des adhérents bénévoles (agriculteurs ou acteurs ruraux, ou retraités agricoles). A la fin de cette année, une seconde visite permet de confirmer l’adhésion au réseau. L’ensemble de ce processus est géré par les antennes locales de l’association.

Un article de la charte précise que l’association doit être gérée, animée par les gens qui en vivent. Quand on devient adhérent, on se doit d’être présent pour l’association.

Quelles sont les valeurs défendues par l’association Accueil Paysan ?

La charte Accueil Paysan, élément fondateur du réseau, définit nos principes.

Nous cherchons à préserver des valeurs fortes : l’agriculture paysanne et saine, l’ouverture, un confort adapté à l’habitat local… Les paysans ne doivent pas nécessairement être en bio mais travailler dans le respect de la nature, du sol, des animaux.

Nos adhérents sont souvent très engagés. Ils se sont parfois sortis de situations compliquées et ont envie d’aider des personnes elles-mêmes en difficulté.

Comment l'association intervient-elle auprès des publics fragilisés ?

Nous avons développé l'accueil social à destination des personnes âgées, des femmes victimes de violences, des jeunes en difficulté... Nous proposons des séjours de rupture à ces personnes, en partenariat avec les institutions (protection judiciaire de la jeunesse, éducateurs spécialisés, les Civam..). L'accueil de ces personnes part d'une démarche personnelle de l'adhérent. Tout un processus d'accompagnement est défini au préalable. Le réseau des Civam nous accompagne dans cette réflexion.

Nous encourageons aussi le tourisme social à destination des personnes les plus démunies en associant avec Vacances et Familles, le Secours Populaire ou encore Combattre l'exclusion.

Quelles sont les perspectives de développement du réseau ?

Aujourd'hui, Accueil Paysan est présent dans une trentaine de pays. En 2012, nous avons organisé nos premières rencontres internationales. Même si cela n'est pas facile à quantifier, nous estimons avoir facilité un million de nuitées par an.

Notre action a permis de pérenniser certaines fermes. Des paysans ont pu rester sur leur terre grâce à cet accueil et à cette activité supplémentaire. Nous jouons aussi un rôle d'orientation des paysans en difficulté vers les structures de développement agricole en cas de besoin (Fadear, réseau InPACT, etc.).

Nous avons beaucoup de projets pour les prochaines années ! Nous continuerons à éditer notre guide Accueil Paysan, recensant plus de 1000 adresses. Nous consolidons un référentiel "paysan accueillant aménageur" et créons des outils pour présenter Accueil Paysan dans les écoles et les lycées agricoles.

En 2017 est également l'année de nos 30 ans, nous souhaitons valoriser cela notamment par un grand rassemblement ouvert à tous en novembre.

Domaine d'activité :
Agriculture, tourisme et aménagement du territoire
Nombre de salariés :
5 salariés permanents au siège, une vingtaine d'animateurs en région
Année de création :
1987
Finalité sociale :
Défendre et soutenir les paysans pour une valorisation de leurs activités d’accueil et de production
Accueil Paysan
9 avenue Paul Verlaine
38100 Grenoble
France
04 76 43 44 83