Vous êtes ici

La Cravate Solidaire

Dernière mise à jour : le 11 Mai 2017
La Cravate Solidaire a pour mission de lever les freins à l’embauche des demandeurs d’emploi, notamment en réinsertion professionnelle, à commencer par l’acquisition des codes vestimentaires et comportementaux nécessaires lors d’un entretien d’embauche.

Une réponse innovante face à la discrimination à l’embauche

En regardant les jeunes des quartiers autour d’eux, les trois fondateurs, Yann Lotodé, Jacques-Henri Strubel et Nicolas Gradziel, ont pris conscience qu’ils étaient très loin des codes attendus par les recruteurs en termes vestimentaires et de savoir-être. Ils se sont alors donnés pour mission de leur fournir des moyens concrets pour accéder à l’emploi et n’être pas freinés par des barrières extérieures. A commencer par une tenue adaptée. Leur leitmotiv : « l’habit ne fait pas le moine mais il y contribue ».

Concrètement, la solution apportée par La Cravate Solidaire se traduit par : d’un côté, une action de collecte de vêtements en entreprise, et de l’autre, l’accompagnement direct de demandeurs d’emploi à travers des ateliers comprenant une séance de relooking et d’appropriation de la tenue, et un entretien blanc mené par de vrais recruteurs.

Un projet valorisant pour les demandeurs d’emploi

La Cravate Solidaire révolutionne l’image doloriste traditionnellement associée aux chômeurs jeunes ou chômeurs de longue durée qui peinent à trouver un emploi, en leur proposant un service bienveillant, professionnel et valorisant qui articule trois éléments complémentaires jamais réunis jusqu’ici :
1-le don de vêtements de travail
2-un service de conseil en image (coaching/relooking)
3-un l’entretien blanc avec un responsable des ressources humaines professionnel pour mettre le candidat en situation.

La Cravate Solidaire est aussi la première association de collecte de textile à avoir ciblé les entreprises et les vêtements de travail à grande échelle. Elle a établi une relation privilégiée avec de nombreux grands groupes par ce biais et a trouvé sa place parmi les acteurs de la filière recyclage textile.

Un projet qui mobilise différents réseaux d’acteurs

Les deux principales catégories de partenaires de La Cravate Solidaire sont les entreprises où ont lieu les collectes, principalement de grandes entreprises, et les prescripteurs qui envoient de futurs bénéficiaires de l’accompagnement proposé. Certaines entreprises choisissent également de faire, en sus, des dons à l’association. L’association reçoit également des dons de particuliers. Enfin, la Cravate Solidaire entreprend une action partenariale avec les acteurs de la filière tri/ recyclage/ revente, avec Emmaüs notamment, pour écouler le stock de vêtements donnés inadaptés à une mise en situation professionnelle (40 % des vêtements collectés).

La Cravate Solidaire est lauréat de la première promotion de La France s‘engage (2014).

Un projet à fort impact social

La Cravate Solidaire compte aujourd'hui 4 salariés, 4 services civiques et 170 bénévoles pour 45 collectes par an à Paris, 4 tonnes de vêtements collectés et 396 bénéficiaires accompagnés (en 2015).

Les fondateurs ont rapidement été sollicités par des porteurs de projets intéressés par dupliquer La Cravate Solidaire en région. Il existe aujourd’hui 10 villes dans lesquelles des porteurs de projet La Cravate Solidaire s’emploient à diffuser le modèle.

Domaine d'activité :
Accompagnement vers l’emploi, coaching, tri textile
Nombre de salariés :
4
Année de création :
2012
Finalité sociale :
Lever les freins à l’embauche des demandeurs d’emploi
La Cravate Solidaire
134 rue nationale
75013 Paris
France