Vous êtes ici

Se faire financer

Comment se repérer parmi les nombreux dispositifs de financements ? Quels sont les outils les mieux adaptés à son projet, qu’il soit en phase de création ou de développement ? Voici quelques conseils et une sélection des principaux leviers et outils de financement dédiés ou ouverts à l’ESS.

Etape clé de la construction d’un projet, la recherche de financements est néanmoins souvent redoutée par les futurs entrepreneurs. Pourtant, nombreux sont les acteurs et les dispositifs de financements dédiés à la création d’entreprises de l'ESS. Encore faut-il parvenir à se repérer et à les identifier afin de se diriger vers les bonnes structures, de manière plus sereine.
Les créateurs peuvent avoir besoin de se financer en amont du lancement effectif de leur activité pour en mener l’étude de faisabilité. Il existe pour cela 2 grands types d’outils : les aides ou subventions non remboursables et les prêts remboursables.
Une fois les statuts déposés, l’entreprise, pour commencer son activité, doit financer ses investissements (achat des terrains, des locaux, du matériel nécessaire à la production, des brevets, des concessions…) et le besoin en fonds de roulement lié au décalage de trésorerie inhérent à toute activité. Il existe pour cela des financements remboursables, des financements non remboursables et des financements assortis de prises de participation.
Toute entreprise en phase de création doit également financer son fonctionnement et les pertes liées au démarrage de l’activité. Ces financements peuvent correspondre à des besoins ponctuels en phase de lancement ou des besoins récurrents liés au modèle économique hybride de la structure.
Subvention, avance remboursable à taux zéro, prêts, garanties bancaires, crédit d’impôts… les modalités des aides à l’innovation varient énormément en fonction de leur destination, leur antériorité et leur rôle dans un plan de financement. Alors que ces aides s’ouvrent progressivement à l’innovation sociale, se développent des dispositifs de financement dédiés à l’innovation sociale.
Le développement d’une structure d’utilité sociale passe nécessairement par une consolidation de sa situation financière. Quatre grandes familles de solutions existent pour augmenter sa capacité financière : les emprunts bancaires, les garanties d’emprunts, l’apport en capital par un acteur tierce ou encore l’obtention de financements externes via des subventions.
Les financements européens ont vu leurs priorités, leur architecture et leur mode de gestion retravaillés pour la nouvelle période de programmation 2014-2020 . Ils offrent des opportunités variées pour la consolidation et le développement des projets portés par les structures d’utilité sociale.