Vous êtes ici

Chiffres clés

Transition démographique et vieillissement

Dernière mise à jour : le 23 Novembre 2016
"Nous vivons une transition démographique inédite qui conjugue allongement de la vie, croissance du nombre de seniors et changement dans les manières de vivre sa séniorité", explique Serge Guérin, sociologue et spécialiste des questions liées au vieillissement. Cette transition démographique représente par ailleurs un potentiel de création d’activités pour l’ensemble de l’économie française.

Vieillissement de la population française 

Selon l’Insee, une personne sur trois sera âgée de 60 ans ou plus en 2050, soit 22,3 millions de Français. Cela représente une hausse de 80 % en 45 ans (12,6 millions de personnes en 2005). Les besoins sont différents selon le profil des personnes, en corrélation avec leur niveau d’autonomie. Trois "catégories" peuvent être distinguées :

  1. Les actifs, des retraités autonomes et indépendants ;
  2. Les personnes fragiles, qui présentent des limitations fonctionnelles et une baisse des capacités d’adaptation ou d’anticipation ;
  3. Les personnes dépendantes ou en perte d’autonomie, qui ont le besoin d’être aidées pour l’accomplissement des actes essentiels.

Au 1er janvier 2012, les personnes dépendantes représentent 1,17 million de Français métropolitains, selon la classification établie dans le cadre de l’allocation personnalisée d'autonomie (APA), soit 7,8 % des 60 ans ou plus. À l’horizon 2060, le nombre de personnes âgées dépendantes atteindrait 2,3 millions.

Pour financer leur prise en charge, l'APA devrait augmenter en conséquence. Aujourd’hui, l’APA représente une dépense globale de 5,2 milliards d’euros, dont le financement repose de plus en plus majoritairement (67 %) sur l’aide sociale des départements.

Extrait de la 6e édition des Chiffres clés de l'aide à l'autonomie, Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), 2015.
Extrait de la 6e édition des Chiffres clés de l'aide à l'autonomie, Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), 2015.

Une opportunité pour l'emploi 

Dans son ensemble, la silver économie pourrait augmenter de 14 % par an et la filière permettrait d'apporter 0,25 point de croissance au produit intérieur brut (PIB) annuel. 

Selon la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) rattachée au ministère du Travail, pas moins de 300 000 créations d'emplois sont à anticiper dans le secteur de l'aide à la personne à l'horizon 2020, pour répondre aux besoins liés à l'accompagnement des personnes âgées. En intégrant le renouvellement des équipes, 579 000 postes seraient à pourvoir en France à l’horizon 2022, dont 322 000 aides à domicile, 172 000 assistantes maternelles et 85 000 employés de maison. 

Selon une enquête du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc), la consommation des personnes âgées constitue une proportion très conséquente des dépenses globales sur cinq principaux postes : la santé (57 % des dépenses de santé sont le fait de personnes de plus de 60 ans), l’alimentation (53 %), les autres biens et services, dont l'assurance et les services et soins personnels (51 %), l’équipement du foyer (50 %) et les loisirs (49 %).