Vous êtes ici

Action en région

La Bretagne expérimente les Coopératives jeunesse de services

Venues du Québec, les Coopératives jeunesse de services (CJS) sont des lieux où des jeunes ont le loisir de s’essayer au rôle d’entrepreneur dans une dynamique coopérative. La Bretagne a été la première région en France à expérimenter ce modèle durant l’été à Rennes, Quintin et Quimper.

Les collectivités locales départementales et régionales soutiennent l’expérimentation en tant que financeurs, mais aussi et surtout en tant que facilitateurs des relations économiques.

« Les CJS sont l’occasion de concrétiser notre volonté de privilégier la jeunesse dans notre politique ESS, qui plus est sur la thématique de l’entrepreneuriat », se réjouit Laurence Fortin, conseillère régionale de Bretagne déléguée à l’ESS et Présidente de la Commission économique. A Quimper, Quintin et Rennes, trois groupes de 15 jeunes de 16 à 18 ans ont en effet expérimenté la coopération économique au sein d’une Coopérative jeunesse de services durant les mois de juillet et août 2013. Une première en France qui sera renouvelée l’été prochain.

Chaque CJS s’est adossée à une Coopérative d’activité et d’emploi (CAE) qui lui a apporté le cadre légal pour que ces jeunes puissent démarcher les clients potentiels et fonctionner comme une entreprise. Au compteur : prestations de nettoyage, d’entretien d’espaces verts, déménagements forment la majeure partie des contrats décrochés par ces apprentis coopérateurs qui ont généré un chiffre d’affaires de 11 000 € sur les trois CJS. Si le salaire échu à chacun des coopérateurs fut relativement faible comparativement à ce que l’on peut attendre d’un banal job d’été, les participants ont appris in vivo ce qu’est une entreprise, son modèle économique et les avantages de la coopération. « La dimension d’éducation populaire du projet est la grande réussite de cette première expérience, estime Grégory Huchon, de la CRESS Bretagne qui participe au pilotage régional du projet. Nous avons travaillé avec des jeunes qui ne se connaissaient pas et ne connaissaient rien à l’entrepreneuriat coopératif. »

Un Comité local en soutien

Organiser la gouvernance, établir une stratégie marketing, démarcher les clients, négocier un prix de prestation, calculer les coûts et cotisations sociales et patronales, imputer la TVA, assurer le boulot… la CJS fut une aventure concrète pour ces jeunes. Maîtres de leurs actions les apprentis coopérateurs bénéficiaient toutefois de deux formes de soutien. D’une part celle de deux animateurs par CJS, formés sur l’éducation populaire et la coopération et d’autre part via un Comité local regroupant des acteurs de l’ESS, des entreprises locales et des collectivités. «  Ce comité local est un point d’ancrage indispensable des CJS dans lequel les collectivités ont un rôle moteur », estime Dominique Babilotte, gérant de la CAE Avant-premières en Côte d’Armor. Le comité local a un rôle de parrain qui apporte, quand il faut, un gage de sérieux à la démarche des jeunes. A Quintin, par exemple, les participants ont démarché, avec l’aval de la Mairie un pas de porte provisoire au centre de la commune afin de gagner en visibilité. « Du coup les passants entraient pour se renseigner et découvraient un groupe de jeunes se prenant en main », relate Dominique Babilotte. Les collectivités ont pu être clientes de la CJS ce qui avait aussi valeur d’exemplarité.

Financer l’éducation à la coopération

Le financement de l’expérimentation nécessitait aussi l’appui des collectivités. Bien que l’on soit sur une démarche de prestations rémunérées, il n’est pas question de faire du chiffre d’affaires un moyen de financer l’opération qui reste une action d’éducation à la coopération économique. Le coût d’une CJS relève principalement du financement des postes d’animateurs et de leur formation. Chaque niveau de collectivité a pu mettre la main à la poche de la municipalité à la Région. Par exemple, le conseil général des Côtes d’Armor s’est associé aux réunions de conception du projet qui a débouché sur la CJS de Quintin, et a débloqué 6 000 € en subvention de fonctionnement. A noter que ce soutien est le fruit de la transversalité entre les services ESS et jeunesse du département. Sylvie Bourbigot, vice-présidente à l’ESS ayant porté l’intérêt du conseil général sur la démarche, tandis que les fonds ont été débloqués au titre de la politique jeunesse portée par Christian Provost, lui-même vice-président du conseil général.

A la Région Bretagne, l’action a bénéficié de fonds pour financer la formation des animateurs par une représentante du réseau québécois et contribué à une coordination régionale de ces animateurs. Le financement relevait de l’appui à l’innovation sociale qui constitue l’un des trois axes de la politique pour l’ESS, à côté de la structuration du secteur et du soutien à la vie associative.

Si les CJS québécoises ont accosté en France par la Bretagne, leur dissémination est d’ores et déjà envisagée. Coopérer pour entreprendre (réseau national de CAE dont le nouveau président est Dominique Babilotte) et Emmanuelle Rousset, directrice de Réso-solidaire, pôle ESS du pays de Rennes (représentante des Pôles bretons de l’ESS engagés dans le projet CJS) ont signé le 12 décembre une convention nationale avec le Réseau de la coopération du travail du Québec afin d’essaimer le modèle à partir de 2015. En attendant, Quimper, Quintin, Rennes et quelques autres villes du Grand Ouest prolongeront la phase d’expérimentation dès l’été 2014.

Philippe Chibani-Jacquot

Pour aller plus loin :

Conseil régional de Bretagne
Laurence Fortin, conseillère régionale déléguée à l’ESS et de la vie associative
Tél. : 02.99.27.10.10, courriel : laurence.fortin@region-bretagne.fr

CRESS Bretagne :
Grégory Huchon, directeur de la stratégie régionale ESS
Tél. : 02 99 85 83 15, courriel : ghuchon@cres-bretagne.org

Les articles "Actions en Région" sont réalisés par l'Avise, en partenariat avec l'Association des Régions de France et la Caisse des Dépôts.

Sur la même thématique
Événement
Vendredi 30 novembre 2018
Les rencontres solidaires 2018, Fondation Cognacq-Jay
Action en région
Politiques régionales
congresrf2018.jpg
Quoi de neuf ?
Entrepreneuriat social
4 vidéos pour lancer son entreprise sociale
Appel à projets et concours
Jusqu'au 3 décembre 2018
201810_aapgsvc.png
Appel à projets et concours
Jusqu'au 30 novembre 2018
201810_aapronalpia.png
Appel à projets et concours
Se faire accompagner
acteurs_accompagnement.jpg
Appel à projets et concours
Jusqu'au 6 novembre 2018
YessAcadémie4
Événement
Mardi 2 octobre 2018
2e Conférence Régionale ESS Centre-Val de Loire
Décryptage
Projet Avise - RTES
metropoles_image.png
Événement
Les 26 et 27 septembre 2018
Congrès 2018 de Régions de France
Décryptage
Point d'étape
regions.png
Événement
Jeudi 11 octobre 2018
BpiFrance Inno Génération 2018