Vous êtes ici

Projet inspirant
Fabrique à initiatives

La co-construction d'une filière locale de compostage à Nantes

Depuis 2010, le dispositif Fabrique à initiatives se déploie pour impulser des initiatives entrepreneuriales durables en réponse aux besoins des territoires. En 2019, la Fabrique à initiatives portée par Les Écossolies est sollicitée par la Direction des déchets de Nantes Métropole pour accompagner la structuration d’une filière de compostage sur un territoire pilote. Un outil collectif de coordination et de valorisation des offres existantes est modélisé et l’association Environnements solidaires est choisie pour porter le projet.

La genèse du projet

Dans le cadre du projet de renouvellement urbain du quartier prioritaire Grand Bellevue, Nantes Métropole se tourne vers la Fabrique à initiatives portée par les Écossolies et son référent filière réemploi-déchets-ressources pour travailler sur la création d’une filière de compostage.

En avril 2019, la Fabrique démarre l’étude d’opportunité afin d’évaluer les conditions de faisabilité du projet et constitue un groupe-projet avec les acteurs de la filière : Compostri, Compost In Situ, Environnements solidaires et la Tricyclerie (qui a depuis quitté le projet). Parmi les nombreux partenaires mobilisés, on retrouve également des associations œuvrant dans la prévention des biodéchets ou la redistribution alimentaire, les villes de Saint-Herblain et de Nantes ainsi que la direction des déchets, la politique de la ville et la mission ESS de Nantes Métropole. Le "Zest en Plus" s'implique également dans le projet.

La Fabrique réalise un diagnostic de la filière et du territoire, étudie différentes solutions et travaille à la modélisation concrète de la filière (sensibilisation, prévention, modes de collecte, flux de matière, exutoires, etc.) avec le groupe-projet.

La création d'un outil collectif

L’outil collectif imaginé par les acteurs vise à mutualiser la prospection et la communication pour gagner en lisibilité et visibilité, mais aussi à coordonner les offres des acteurs de la filière pour construire une réponse collective et proposer une solution globale à la problématique des déchets. L’objectif à terme est de mobiliser l’ensemble des parties prenantes (acteurs de la filière, collectivités, gros et petits producteurs, habitants, bailleurs, etc.) dans un projet de territoire relatif à la lutte contre le gaspillage et au développement du compostage.

L’expérimentation sur le marché alimentaire de Bellevue constitue la 1ère phase opérationnelle du projet collectif porté par l’association REFLEX, créée pour porter cet outil collectif de coordination. Démarrée en décembre 2020, l’action permet de valoriser près de 3 tonnes d’invendus alimentaires (fruits et légumes) chaque semaine, dont 1/3 en redistribution solidaire d’invendus encore consommables et 2/3 destinés au compostage. 

La 2ème phase du projet REFLEX, lancée dès cet automne, consistera  à étendre l’action au-delà du marché, auprès d’autres producteurs de bioressources sur Bellevue : la restauration collective, la grande distribution, les petits commerçants et les habitants.  Le projet pilote a pour objet de valider et modéliser les solutions 360° co-construites à travers l’outil collectif qu’est REFLEX. Le recrutement d’une directrice, Renate Schäfer, dès septembre 2021 va permettre à REFLEX ce développement progressif.

A partir de 2022, REFLEX aura vocation à se déployer sur d’autres territoires de Nantes Métropole, toujours en s’appuyant sur des acteurs locaux présents dans chaque territoire. Plusieurs villes de Nantes Métropole ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt pour la démarche. Afin de répondre aux enjeux de transition écologique et sociale, une priorité de déploiement sera donnée aux territoires fragiles de la métropole nantaise.

La plus-value de la Fabrique à initiatives

Selon les partenaires du projet, la Fabrique à initiatives a permis l'impulsion de leurs idées à différents niveaux :

  • en mobilisant autour du projet, en animant le collectif d’acteurs de la filière et en facilitant les échanges avec Nantes Métropole et les autres acteurs du territoire ;
  • en absorbant le temps de production des documents, schémas, plans de financement, que les directeurs de structure n’ont pas ;
  • en étant garante de l’intérêt et du bénéfice du projet pour chacun des acteurs et en sécurisant le porteur final du projet, qui devra assurer le changement d’échelle de la structure.

"Sur ce type de projet, avoir quelqu’un d’extérieur, comme la Fabrique à initiatives, qui ne soit pas concerné mais avec une connaissance des partenaires, a vraiment été essentiel. Cela a permis de ne pas mettre en défaut les acteurs de la filière. Aujourd’hui, la structure porteuse a été validée par l’ensemble des autres partenaires actifs dans le projet", explique Béatrice Pauthier, directrice de l’association Compostri. 

En savoir plus

>> Découvrez d'autres projets impulsés par la Fabrique à initiatives dans les carnets de projets: Faciliter la création d'activités économiques d'utilité sociale dans les territoires fragiles et Impulser des innovations sociales avec et pour les territoires
>> Découvrez le site du dispositif Fabrique à initiatives, animé au niveau national par l'Avise

Chiffres clés
1300
tonnes attendues par an de gisement de biodéchets à l’échelle du quartier, pour 19 000 habitants
150
tonnes de biodéchets par an produites par le marché
150 000 €
d’investissements nécessaires pour mettre en œuvre la filière de compostage dans le quartier

En partenariat avec

fai_logorvb.png
Sur la même thématique
Appel à projets et concours
Septembre 2021
AAP Communauté émergence
Webinaire
Mardi 28 septembre 2021
web_tourisme
Interview
Innovation sociale
Mickaël Barth
Événement
Mercredi 13 octobre 2021
fnaf 2021
Événement
Du 17 au 19 septembre 2021
Festival empow'her
Événement
Du 29 septembre au 1er octobre 2021
Rencontres TEPOS
Décryptage
Expérimentation Tressons
AMESUD
Appel à projets et concours
Jusqu’au 15 septembre 2021
FEI_image_AAP_JENI
Événement
Les 2 et 3 septembre 2021
forum 3zero