Vous êtes ici

Clarifier le projet commun

Mis à jour le 4 Mai 2021
Raison d'être, manifeste, charte ou règlement intérieur, autant de moyens à disposition pour poser et interroger le projet commun d'une organisation.

Formaliser et réinterroger sa raison d’être

La raison d’être d’une entreprise ou d’une association se définit comme « ce que l’organisation apporte au monde ». De plus en plus d'entreprises prêtent attention à cette notion, mais les organisations de l'ESS ont déjà une raison d’être par nature : c’est l'utilité sociale qu'elles se donnent.

Il est tout de même important de réinterroger régulièrement sa raison d’être de manière collective, car elle évolue avec le temps. La formaliser consiste à « révéler ce qui est vivant » au sein de l’organisation. Elle n’est ni un objet de communication, ni un objectif fixé par les dirigeants, mais émane du sens que ses membres portent au projet collectif. La formaliser et l’actualiser grâce à un travail d’intelligence collective permet à toutes les parties prenantes d’avoir une boussole opérationnelle qui permet, au quotidien, de prendre des décisions plus justes au regard du projet collectif.

Pour le prospectiviste Martin Serralta, la raison d’être doit résumer le « grand pourquoi » et la « manière spécifique d’agir » de l’organisation.
 

Voici quelques exemples de raisons d’être d’organisations de différentes tailles et différents statuts (attention, elles ne correspondent pas nécessairement à la formulation de la mission ou de l’objet social écrits dans les statuts) :

  • Alenvi : « Apporter une réponse humaine au choc démographique qui s’annonce ».
  • Crédit Coopératif : « Une autre banque est possible pour construire une autre économie, plus humaine »
  • Enercoop : « L’énergie militante »
  • Les Francas : « Agir pour l’accès de tous les enfants et adolescents à des loisirs de qualité en toute indépendance et selon le principe de laïcité »
  • Phoenix : « Aider les entreprises à transformer les déchets en richesse en utilisant les flux de l'économie circulaire »
  • Social Bar : « Inventer et expérimenter de nouvelles manières d'accueillir, de briser la glace et de créer des espaces de rencontre ».

Pour définir plus précisément son projet collectif, il est possible d’utiliser le canevas suivant :

  • Notre raison d’être / notre idéal : Qu’est-ce qui nous anime ?
  • Notre vision / notre ambition : Que voulons-nous devenir (par exemple dans 5 ans) ?
  • Notre mission / notre quotidien : Comment agissons-nous ? Que faisons-nous ?
  • Notre identité / nos valeurs : Qui sommes-nous ?

Les collaborateurs du groupe d’insertion Arès ont donné une forme symbolique à cette « carte d’identité » et se sont même dotés d’une devise :

Rapport d’activités 2019 - Groupe Arès
Rapport d’activités 2019 - Groupe Arès

Des règles et principes connus, approuvés, amendables

De la même manière, avoir des règles et principes formalisées permet aux membres de prendre conscience du cadre de liberté dans lequel ils peuvent évoluer. Paradoxalement, cela peut donc soutenir l’autonomie et la créativité ! La clarification des principaux processus de décision permet quant à elle d’éviter deux écueils : d’un côté les dérives autoritaires, de l’autre la désorganisation.

Plusieurs documents peuvent rendre ces « lois fondamentales » transparentes. Il n’existe pas de définition commune, mais il est possible de retenir qu’en général :

Ces documents peuvent être complémentaires, comme en témoigne le corpus de textes fondamentaux d’Emmaüs International et même sans statuts, un collectif peut se doter d’une charte ou d’un manifeste car ces outils servent avant tout à rassembler.

Il est aussi important d’avoir un document en ligne, facilement consultable, qui retrace le “qui est responsable de quoi” dans l’organisation pour assurer la bonne circulation de l’information sur des rôles et des responsabilités.

 

Article réalisé par l’Avise, en partenariat avec Démocratie Ouverte.

Sur la même thématique

Portraits

Promouvoir la démocratisation culturelle et la création artistique

Actualités

Appel à projets et concours
Jusqu'au 17 décembre 2021
eurogroup
Appel à projets et concours
Jusqu'au 16 février 2022
Prix Waldeck
Événement
16 décembre 2021
20 ans des SCIC
Événement
Mercredi 24 novembre
illustration_evenement_gouvernance_democratique.png
Événement
Du 9 mars au 13 octobre 2021
Lancement du cycle ESS & Changement d'échelle
Quoi de neuf ?
Vient de paraître !
actualite_-_dossier_gouvernance_democratique.png
Webinaire
Mai-Juillet 2021
copie_de_modele_publication_653x503_a_dupliquer.png
Webinaire
Jeudi 6 mai 2021
Visuel webinaire gouvernance