Vous êtes ici

Les études de cas de l'Avise

Mis à jour le 3 Juillet 2020
Démarches complètes, méthodes qualitatives, quantitatives, monétaires, etc. À l'épreuve du terrain, l'Avise propose plusieurs études de cas qui illustrent la mise en oeuvre de ces méthodes en proposant retours d'expériences et enseignements.

Typologie des études de cas réalisées par l'Avise, selon le secteur d'intervention et la méthode mise en oeuvre 

De nombreux outils et méthodologies d’évaluation existent et peuvent être mobilisés en fonction des objectifs et enjeux de la structure mais aussi selon ses moyens et ses capacités à mettre en oeuvre de tels outils et à adaptater la démarche.

Afin d’illustrer la pluralité de ces approches, l'Avise a rélaisé 11 études de cas sur l'évaluation de l’impact social :

Panorama des études de cas de l'Avise dédiées à l'impact social
Panorama des études de cas de l'Avise dédiées à l'impact social

Démarches complètes mobilisant une mixité de méthodes

Il arrive fréquemment qu’un dispositif d’évaluation combine différentes approches (qualitatives, quantitatives, monétaires ou de l’impact net) pour répondre aux différents enjeux de l’évaluation. Plusieurs acteurs, notamment au sein de collectifs, s'approprient un ensemble de méthodes et d'outils pour élaborer une structure complète d'évaluation. Les acteurs peuvent s'inspirer de ces démarches pour se les approprier et répondre de manière plus pertinente aux enjeux posés. 

> Pour en savoir plus sur les démarches complètes d'évaluation de l'impact social, découvrez les quatre études de cas suivantes : 

Approches qualitatives

Une étude qualitative vise à mieux comprendre les effets d’une action sur ses bénéficiaires, à qualifier l’utilité sociale d’une activité et ses caractéristiques ; l'analyse qualitative repose sur des données issues principalement de l'analyse documentaire, d'entretiens individuels, de groupes de parole et autres méthodes de reccueil d'informations d'ordre qualitatif. 

> Pour en savoir plus sur les approches qualitatives, découvrez l'étude de cas "Évaluation de l'utilité sociale de la médiation sociale", dédiée à la démarche de France médiation, qui démontre comment un collectif d’associations s'est saisi d’une démarche d’évaluation pour qualifier le métier de médiateur, comprendre et objectiver son utilité sociale.  

Approches quantitatives

Une évaluation quantitative consiste à définir, utiliser et suivre des indicateurs afin de vérifier l’atteinte d’objectifs préalablement fixés par les parties prenantes de l'évaluation. Il existe différents types d’indicateurs : standardisés, sectoriels ou personnalisés.

> Pour en savoir plus sur les approches quantitatives, découvrez l’étude de cas "Expérimentation de l’outil Étoile de progression des familles" qui illustre comment la Fédération Adess à Domicile a établi des indicateurs personnalisés pour les mettre au service du métier d’aide à domicile.

Approches monétaires

Les approches monétaires visent à valoriser en monnaie sonnante et trébuchante les bénéfices d’un projet pour la société ou pour les individus. Souvent, cette valorisation est mise au regard des sommes investies dans le projet ou des coûts évités à la puissance publique grâce au projet. Les comptabilités environnementales sont aussi un outil de valorisation de l'impact environnemental et sociétal des activités économiques. 

> Pour en savoir plus sur les approches monétaires, découvrez les deux études de cas suivantes :

> Pour en savoir plus sur la comptabilité multi-capitaux, découvrez l'étude de cas de l’expérimentation de la Ferme de Cagnolle, portée par Fermes d'Avenir

Approches causales, la mesure de l'impact « net »

Pouvoir évaluer l’impact « net » de son projet nécessite de mettre en place des méthodes permettant d’établir le lien de causalité entre une action et les résultats obtenus. S'inspirant des travaux médicaux, les approches les plus poussées établissent des comparaisons entre un groupe de bénéficiaires d’un programme et un groupe témoin. 

En 2010, en accord avec le Fonds d’expérimentation Jeunesse (FEJ), l’Association Nationale des Groupements de Créateurs a mis en œuvre une évaluation d’impact par la méthode dite d’évaluation randomisée. De même, les premiers contrats à impact social (ou social impact bonds en anglais) ont également expérimenté ce type d’approche. 

> Pour en savoir plus sur les approches causales, découvrez les trois études de cas suivantes :

 

    Sur la même thématique

    Portraits

    Valoriser le tourisme durable et solidaire, tout en soutenant les activités hôtelières et associations locales.
    Former des personnes en situation d’exclusion aux métiers du e-commerce
    Inclusion professionnelle des salariés peu qualifiés
    Un service de réparation et d'entretien de véhicules pour un public en difficulté
    Offrir aux exilés une formation intensive et diplômante en français
    Apporter une réponse à la précarité étudiante et créer du lien social
    Accompagner les publics les plus fragiles vers la mobilité autonome
    Loger et réinsérer des personnes en situation de misère sociale

    Actualités

    Événement
    Les 27 et 28 août 2020
    Avise partenaire des UEED 2020
    Quoi de neuf ?
    Vient de paraître !
    admical_impact_covid.png
    Événement
    Jeudi 9 juillet 2020
    barometre _EIS_Convergences_2020.png
    Quoi de neuf ?
    Vient de paraître !
    L'ESS au service de la transition écologique - ESS France
    Événement
    Mardi 29 septembre 2020
    forumruralitesune.png
    Décryptage
    COVID-19 - cellule de liaison ESS
    covid0506.png
    Quoi de neuf ?
    Vient de paraître !
    Catalogue des publications 2020 - Avise
    Quoi de neuf ?
    Assemblée générale d’ESS France
    ess-france_logo.png
    Appel à projets et concours
    Jusqu'au 5 juillet 2020
    Grand prix de la finance solidaire 2020