Vous êtes ici

Egalité femmes-hommes dans les instances de gouvernance des structures de L'ESS

Le CNCRESS, dans le cadre de son Observatoire de l’égalité femmes-hommes dans l’ESS, publie une nouvelle étude sur la place des femmes dans les instances de gouvernance de l’ESS.

Agir pour la mixité au sein des instances de gouvernance

Suite à la réalisation d'une large enquête en ligne à laquelle près de 1500 structures de l’ESS et administrateurs et administratrices ont répondu, la nouvelle étude du CNCRESS propose une évaluation et une analyse de la place des femmes dans les conseils d’administration et les bureaux des structures de l’ESS : profils, parcours, postes occupés, partage du pouvoir et manifestation de sexisme.

Selon l'enquête, les femmes, peu présentent dans les instantces de gouvernance - alors qu'elles représentent 69 % des salarié.e.s de l'ESS, les femmes ne représentent que 45 % des membres des conseils d'administration et des bureaux des structures de l'ESS -, subissent en outre une forte ségrégation en terme d'accès aux différents postes : elles représentent 54 % des secrétaires mais seulement 37 % des président.e.s.

Cette publication, conçue comme un outil opérationnel, propose 5 axes de travail pour repenser sa gouvernance :

  • réaliser un autodiagnostic ;
  • organiser un temps de sensibilisation dans ses instances ;
  • réglementer ;
  • fixer des objectifs chiffrés ainsi qu’un calendrier ;
  • agir pour une parité qualitative c’est-à-dire garantir l’accès des femmes aux postes clés, veiller à une répartition des tâches non stéréotypée et prévenir le sexisme.
égalité femmes-hommes dans les instances de gouvernance des structures de l'ESS
Catégorie
Enquête / bilan / rapport
Auteur(s)
CNCRESS - Observatoire de l’égalité femmes-hommes dans l’ESS
Date d'édition
Novembre 2019