Vous êtes ici

Monographies : l’ESS, un levier de résilience au service des QPV

Dans le cadre d’un projet collectif commandé en 2021 à l’Ecole urbaine de Sciences Po par l’Avise, des étudiantes ont réalisé une étude sur les impacts de la crise sanitaire sur les entreprises de l'économie sociale et solidaire (ESS) dans les quartiers prioritaires politique de la ville (QPV). Quatre monographies de territoires ont été réalisées à partir de cette étude.

Quatre territoires d’étude

L'ambition de l'étude était d’analyser les impacts de la crise présente et à venir sur les entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS) dans les quartiers prioritaires politique de la ville (QPV) et notamment le rôle qu’elles jouent pour en amortir les effets.

Quatre terrains d’études ont été choisis selon des critères de diversité des typologies QPV ( quartiers « post-industriels » , quartiers « excentrés », quartiers « métropolitains »), de dynamisme de l’écosystème ESS et d’interaction de ce dernier avec les QPV. Après une phase d’entretiens auprès des acteurs nationaux de l’ESS et de la politique de la ville, les étudiants se sont rendus sur les territoires d’étude pendant trois jours et ont ainsi pu réaliser 66 entretiens auprès des acteurs locaux.

Ces quatre territoires d'étude ont fait l'objet de monographies (à télécharger ci-contre dans cet ordre) :

Des enseignements communs

L’étude a permis de faire ressortir deux principaux enseignements :

  • La capacité des entreprises de l’ESS à s’adapter en temps de crise : par leur ancrage territorial, le développement de nouvelles activités et la mise en place de nouvelles façon de travailler et de coopérer, les entreprises de l’ESS ont révélé une réelle capacité à faire face à la crise sanitaire et à contribuer à la résilience des QPV.
  • Des besoins des structures de l’ESS exacerbés par la crise : hormis les associations sportives et culturelles, les entreprises de l’ESS semblent plutôt avoir bien résisté à la crise sanitaire, malgré la baisse du nombre de bénévoles. Certains besoins ont cependant été exacerbés tels que pérenniser le modèle économique des associations,, garantir les logiques partenariales pour répondre aux nouveaux besoins des populations ou encore améliorer la formation des bénévoles ou des salariés

Pour renforcer le rôle de l’ESS dans QPV, plusieurs recommandations ont été soulignées :

  • Pérenniser le modèle économique
  • Simplifier les procédures de financement
  • Renforcer le droit commun
  • Adapter les contrats de ville
  • Décloisonner l’écosystème ESS
  • Mettre en valeur les petites associations
  • Créer des projets de territoire structurants

 

Monographies QPV Ecole urbaine Sciences po
Catégorie
Étude de cas
Auteur(s)
Ecole Urbaine de Sciences Po (Lolita AUGAY, Claire BAILLY, Manon CHEVALIER, Maria KHERBOUCHE, Orane LEMAÎTRE, Amélie WORMS)
Date d'édition
Octobre 2021