Vous êtes ici

Décryptage
Retour sur

Conférence en ligne "Évaluation des politiques d'ESS et d'innovation sociale" : quel bilan ?

Le 13 mars dernier, l'Avise et le RTES ont co-animé la conférence en ligne "Évaluation des politiques d'ESS et d'innovation sociale". La rencontre a été l'occasion, pour les métropoles de Bordeaux et Toulouse, de partager leurs retours d'expérience sur leur démarche respective d'évaluation de leurs politiques de soutien à l'ESS et d'évaluation de l'impact social des structures de l'ESS de leur territoire.

Une visioconférence dans la lignée des travaux menés par l'Avise et le RTES

La visioconférence s'est inscrite dans le cadre du projet partenarial Métropoles, ESS et innovation sociale, porté par l'Avise et le RTES depuis 2018 pour soutenir les politiques de développement de l'ESS et de l'innovation sociale mises en place dans les territoires métropolitains.
Ces travaux ont notamment donné lieu au suivi d'un groupe de travail visant à favoriser l’échange de pratiques et la collaboration entre collectivités, ainsi qu'à la publication de l'étude Métropoles, ESS et innovation sociale. Cette étude a permis de montrer que les métropoles ont un rôle majeur à jouer dans l'impulsion de dynamiques territoriales favorables à l’émergence d’innovations sociales.

La visioconférence est précisément revenue sur les expériences d'évaluation de Toulouse et Bordeaux, celle de Bordeaux Métropole faisant déjà l'objet d'une étude de cas dans la publication. Les témoignages d'Alexandra Veland (cheffe de projet ESS et Innovation Sociale à Toulouse Métropole) et de Fabienne Oré-Courregelongue (cheffe de service Innovation Sociale, Emploi et Economie de proximité à Bordeaux Métropole) ont permis de croiser les regards en confrontant deux démarches d'évaluation :

  • L'évaluation de l'impact social, sur le territoire, de 30 entreprises de l'ESS accompagnées par les dispositifs de Toulouse Métropole ;
  • L'évaluation de l’impact de la politique de Bordeaux Métropole, menée dans le cadre du plan d’action triennal (2016- 2018) en faveur du développement de l’ESS sur son territoire.

Évaluation d'une politique publique ou évaluation de l'impact social ?

Lors de la visioconférence, l'Avise est d'abord revenue sur l'intérêt de différencier les deux méthodes d'évaluation, qui permettent de répondre à des enjeux différents mais complémentaires. En effet, tandis que l'évaluation des politiques publiques vise avant tout à mesurer l'efficacité de ces dernières en confrontant les résultats aux objectifs prédéfinis, l'évaluation de l'impact social s'attache plutôt à valoriser les effets générés par une organisation sur son environnement.

La confrontation des pratiques évaluatives de Bordeaux et de Toulouse a ainsi montré tout l'intérêt de choisir l'une ou l'autre méthode : à Bordeaux, l'évaluation de la politique ESS visait avant tout à répondre à un enjeu de cohérence interne. Il a ainsi été question de renforcer l'ESS comme thème transversal à l'action publique, d'optimiser l'articulation entre la politique métropolitaine et les politiques ESS menées par d'autres collectivités, telles que le Département et la Région, et enfin de formuler des recommandations pour le prochain plan d'action. À Toulouse, l'évaluation de l'impact social a émergé du fait d'enjeux d'ordre externe, à savoir la mise en visibilité des bénéfices de l'ESS pour le territoire de la métropole, à partir de la mesure des impacts positifs générés par les entreprises ayant bénéficié des dispositif d'accompagnement intiés ou soutenus par la métropole.

La démarche d'évaluation étant un processus lourd et complexe, son cadrage (pour qui, pour quoi, comment la mène-t-on ?) est essentiel. Il s'agit de définir clairement les motivations de la collectivité à effectuer ce type de démarche. C'est en effet de cette volonté que découlera la définition des objectifs de l'évaluation, de la méthode choisie, de ses résultats et de l'usage qui en sera fait à l'issue de l'évaluation.
Il est donc indispensable de se questionner en amont de la démarche évaluative : veut-on avant tout dresser un bilan de la politique et établir des préconisations en vue de faire évoluer l'action publique ? Veut-on prouver les effets bénéfiques des entreprises de l'ESS sur son territoire et légitimer leur existence par des données empiriques ? Veut-on renforcer l'outillage interne des collectivités, voire outiller les structures de l'ESS vis-à-vis de leur partenaires ?

Pour aller plus loin

> Revisionnez la conférence Évaluation des politiques d'ESS et d'innovation sociale, en ligne

> Consultez le Centre de ressources national de l’Évaluation de l’impact social, sur avise.org, et ses nombreuses ressources :

En partenariat avec

rteslogo.jpeg
Sur la même thématique