Vous êtes ici

Action en région
Bourgogne, Poitou-Charentes, Rhône-Alpes

Des plateformes de mobilité pour lever tous les freins

Des plateformes de mobilité sont mises en place sur les territoires avec le soutien des collectivités territoriales. L'objectif de ces dispositifs : aider les personnes en insertion ou en recherche d’emploi à acquérir une autonomie dans leurs déplacements.

De nombreuses initiatives de plateformes de mobilité

Portées le plus souvent par des associations, les plateformes de mobilité inclusive se développent sur le territoire. Objectifs de ces dispositifs : aider les personnes en insertion ou en recherche d’emploi à acquérir une autonomie dans leurs déplacements, à trouver un mode de transport adapté à leurs besoins ou tout simplement à se repérer dans les réseaux de transport existants. A partir de diagnostics individualisés, elles proposent aux personnes repérées par les acteurs de l’emploi et l’insertion des offres de formation adaptées (préparation au permis de conduire par exemple) et des aides (microcrédit pour acheter ou réparer un véhicule, location à frais réduit, auto-école sociale).

Des prêts de véhicules pour 2 à 7 euros

"Notre dispositif montre aux personnes qu’elles ont les moyens de se déplacer mais surtout il leur permet d’élargir leur périmètre de recherche d’emploi," explique Sandrine Velours, animatrice mobilité de la plateforme mobilité emploi insertion de l’agglomération lyonnaise. Au total, 1 200 personnes bénéficient actuellement des services de cette plateforme qui a vu le jour en 2010 suite à l’appel à projets du ministère de l’Ecologie et du plan Espoir Banlieues "Des quartiers vers l’emploi, une nouvelle mobilité".

Mise en œuvre par l’association Uni-Est, et développée par le Grand Lyon, elle intervient lorsque l’offre de transport en commun classique n’est pas suffisante pour toute démarche de recherche d’emploi, de formation ou d’insertion, à travers un volet solvabilité, des offres de transport, comme les micro-navettes collectives Toméo ou des véhicules mis à disposition à prix réduits (de 2 à 7 euros par jour) et un volet formation.

Le soutien des collectivités locales

Le Conseil régional de Rhône-Alpes soutient plusieurs initiatives dans le cadre de son dispositif "Soutien à la mobilité", parmi lesquelles la plateforme du Plan local pour l’insertion et l’emploi du Valentinois (14 120 euros), l’e-plateforme de l'association Mobilité 07/26 (8 800 euros) et les parcours mobilité insertion de l’association Nouvelle Donne (8 800 euros).

De son côté, la Région Bourgogne a conclu une convention d’objectifs et de moyens avec treize plateformes de mobilité au titre de sa politique "la mobilité partout et pour tous". La convention, qui prend effet pour trois ans à partir de 2015, est destinée à soutenir ces plateformes pour lever les freins, de tout type, à la mobilité. "La subvention régionale de fonctionnement accordée à chaque plateforme ne repose pas sur des critères liés au public ou à un périmètre géographique," explique-t-on à la Région.

En Poitou-Charentes, la Région est particulièrement  engagée sur ces questions. Elle est notamment à l'initiative d'un projet emblématique : la Plate-forme Régionale d'Accès à la Mobilité  (PRAM) qui organise la récupération de dons de véhicule, les remet en état auprès de garages solidaires pour les revendre à petits prix à des personnes sur prescription sociale.

La problématique en milieu rural

Des initiatives sont également prises en milieu rural, où les besoins, face à un réseau de transports en commun moins important et des distances à parcourir souvent plus grandes, sont différents. La plateforme mise en place par le PLIE du Valentinois propose ainsi un accompagnement pour les personnes en difficulté en Ardèche et en Drôme. Même principe pour la plateforme "Bougeons en Pays Coeur d’Hérault !" portée par le Conseil général de l’Hérault, et animée par Passerelles SCOP (cf. l'article réalisé par l'Avise présentant cette initiative). Elle accompagne les publics accueillis sur prescription des organismes conventionnés vers une mobilité autonome et favorise leur insertion professionnelle.

Pour Valérie Godzik, chef de service de la plateforme mobilité-emploi de Grenoble, qui a fait l’expérience du sujet en milieu urbain, avec la plateforme (plus de 1 000 prescriptions par an), et en milieu rural, avec un diagnostic en montagne, les problématiques des publics ne sont finalement pas si différentes. "Ils ont souvent les mêmes difficultés, et il est nécessaire de trouver des solutions à chacun comme par exemple, en milieu rural, pourquoi ne pas parfois opter pour un déménagement plutôt qu’un projet permis de conduire qui, pour certain, ne sera pas ou très difficilement réalisable."

Un label pour professionnaliser les plateformes

Des fédérations regroupant ces plateformes ont vu le jour, à l’image de la Fédération des associations de la route pour l’éducation (FARE), née en 1988 et rassemblant 70 opérateurs associatifs de la mobilité et de l’insertion. Elles défendent les intérêts de ces plateformes, les rendent plus visibles, et les aident à se professionnaliser. FARE a ainsi mis en place en juin 2015 un label destiné à professionnaliser le réseau et à garantir la qualité et la pérennité des actions menées dans les territoires. A terme, l’objectif est de labelliser toutes les plateformes, à raison de cinq par an, et de bénéficier ainsi des échanges de pratiques entre les opérateurs.

Le projet de loi en cours de discussion portant nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe), va peut-être permettre de changer la donne. Il confère davantage de responsabilité dans ce domaine à la Région et confirme notamment son rôle de chef de file en matière d’intermodalité.

Emilie Zapalski

 

Pour en savoir plus

Conseil régional de Bourgogne
Emilie Menuet, chargée de mission Service Mobilité, Direction des transports et de l’intermodalité
Tél : 03 80 44 40 17, courriel : emenuet@cr-bourgogne.fr

Conseil régional de Rhône-Alpes
Brigitte Ben Ita, assistante service accompagnement des parcours, direction de la formation continue
Tél : 04 26 73 42 89, courriel : bbenita@rhonealpes.fr

Conseil régional de Poitou-Charentes
Pascal Vilret, chargé de mission, Service Lien Social - Solidarités.
Tél : 05 49 55 68 70, courriel : p.vilret@cr-poitou-charentes.fr

Plateforme mobilité-emploi de Grenoble
Valérie Godzik, chef de service
Tél : 04 76 49 62 54, courriel : valerie.godzik@ccas-grenoble.fr

Plateforme mobilité-emploi-insertion de l’agglomération lyonnaise
Sandrine Velours, animatrice mobilité
Tél : 04 72 23 56 88, courriel : sandrine.velours@uni-est.org

Passerelles-SCOP - Plateforme Mobilité Coeur d’Hérault
Pierre-Yves Gauci, coordinateur du site de Lodève, conseiller en insertion professionnelle
Tél : 09 60 44 33 99, courriel : gauci@passerelles34.fr

FARE
Catherine Lestre de Rey, secrétaire générale
Tél : 01 58 59 14 21, courriel : fare2@wanadoo.fr

> Découvrir le dossier web Mobilité durable réalisé par l'Avise en partenariat avec l'Association des Régions de France.

 

© Crédit photo Jean-Louis Zimmermann

En partenariat avec

Logo de l'Association des Régions de France
Groupe Caisse des Dépôts logo
Sur la même thématique
Décryptage
Retour sur
Evénement de lancement TRESSONS
Quoi de neuf ?
À découvrir !
Projet TRESSONS, piloté par Avise et RTES
Action en région
Territoires French Impact
regions.png
Action en région
Politiques régionales
esscy.petit_49.jpg
Action en région
Centre-Val de Loire
confregCVL
Action en région
Politiques régionales
ConférencerégionaleBFC