Vous êtes ici

Décryptage
Retour sur

Les apprentissages de l’évaluation du projet TRESSONS

Achevé dans sa première mouture début 2022 après 3 ans d’action en faveur du renforcement de l’ESS dans les territoires ruraux, le projet TRESSONS a fait l’objet d’une évaluation menée par le cabinet Les Petites Rivières afin d’en dresser bilan et perspectives.

Le projet TRESSONS

Mis en œuvre entre 2018 et 2022 par l’Avise et le RTES aux côtés de nombreux partenaires* afin de renforcer l’ESS sur les territoires ruraux, le projet TRESSONS a consisté en la réalisation d’actions autour de 4 grands axes : 

  1. Analyser la place de l’ESS dans les territoires ruraux et ses conditions de pérennisation.
  2. Outiller les réseaux du développement rural et de l’ESS en capitalisant les initiatives réussies.
  3. Accompagner et faciliter les coopérations entre acteurs ruraux, ESS et collectivités. 
  4. Valoriser les enseignements du projet et créer un réseau de partage d’informations ESS & ruralités.

TRESSONS est lauréat de l’appel à projets Mobilisation collective pour le développement rural (MCDR) du Réseau rural national, cofinancé par le FEADER, qui visait à soutenir des projets qui entrent dans les objectifs de la politique européenne du développement rural.

La méthodologie de l’évaluation

Afin de dresser un bilan de la conduite du projet, des actions menées et d’identifier des recommandations pour la suite, une évaluation du projet a été menée de septembre 2021 à février 2022 par le cabinet Les Petites Rivières.

En partant des quatre axes du projet, Les Petites Rivières ont bâti un référentiel d’évaluation ainsi qu’une liste d’indicateurs de réalisation et de résultat. Trois questionnaires ont été élaborés autour de ces indicateurs et diffusés aux bénéficiaires du projet (187 répondants), enrichis d’une analyse des données quantitatives récoltées au fil du projet ainsi et de 35 entretiens semi-directifs avec les différentes parties prenantes : accompagnateurs, réseaux ESS, acteurs du développement local, acteurs institutionnels, élus et agents de collectivités territoriales, porteurs de projet etc. 

Effets majeurs du programme

L’évaluation a permis de définir 4 effets majeurs du projet TRESSONS :

La construction d’un champ d’action ESS & ruralités

Selon le rapport d’évaluation, les 12 études réalisées (+7000 téléchargements) ont permis de renforcer les connaissances sur l’ESS dans les territoires ruraux, en la caractérisant et en objectivant son poids et ses apports. Ces études ont notamment renforcé la connaissance des acteurs nationaux sur les dynamiques locales et celle des acteurs locaux à propos des cadres et schémas d’action nationaux et régionaux. « Nous avons surtout mobilisé les études, et les monographies, qui sont venues nous apporter de la matière pour mieux comprendre et parler des enjeux spécifiques aux territoires ruraux. » - Josépha Poret, directrice de Ronalpia

En plus de ces études, 75 appuis-conseils ont été réalisés auprès d’acteurs nationaux ou locaux pour enrichir leurs réflexions et leurs projets, permettant de partager les enseignements des études. Les travaux du projet ont ainsi irrigué d’autres travaux, à l’instar du module de cours sur l’ESS dans les territoires ruraux donné à Sciences Po dans le cadre du master Affaires publiques.

« TRESSONS apporte un meilleur éclairage sur le rôle de l’ESS dans les territoires ruraux pour orienter des politiques publiques futures. Le projet répond à un vrai besoin pour les décideurs publics. » - Patricia Andriot, cheffe de projet mission ruralités à l’ANCT.

Ce travail de sensibilisation a également contribué, selon l’évaluation, au développement d’actions nouvelles des acteurs de l’accompagnement à l’ESS en direction des territoires ruraux, confirmant la nécessité de telles démarches.

Le renforcement des capacités d’action des acteurs sur le champ ESS & ruralités

Sur cet axe, l’évaluation met en avant 3 facteurs majeurs ayant contribué au renforcement des capacités d’action des acteurs
  • L’apport d’expertise, notamment sur les méthodologies d’accompagnement de projets ESS et les politiques publiques et le rôle des acteurs publics ; 
  • L’inspiration, qui répondait à un enjeu fort de découverte et mise en avant de projets de l’ESS dans les territoires ruraux, notamment via la newsletter mensuelle, les webinaires ESS & ruralités et le panorama de projets ;
  • Le relai d’information, ayant permis d’outiller indirectement les porteurs de projet via l’envoi d’actualités liées à l’ESS et aux territoires ruraux à des acteurs animateurs de réseaux.

De 2018 à 2022, ce sont ainsi 5 livrables qui ont été produits à visée d’outillage, dont un panorama de plus de 100 projets, ainsi que 14 webinaires qui ont réuni plus de 1500 personnes.

L’accroissement des coopérations permettant de générer de nouveaux projets ESS & ruralités

Les coopérations entre acteurs ruraux et acteurs de l’ESS (ruraux ou non) ont été favorisées par le projet à travers différents cercles : 
  • Les accompagnateurs porteurs des 9 expérimentations de programmes d’appui à l’innovation sociale dans les zones blanches soutenues par le projet, en coopération avec les collectivités locales. Parmi ces expérimentations, 5 sont en cours de pérennisation. 
  • L’animation du Collectif Créa’rural, ayant réuni près de 200 acteurs pour échanger leurs pratiques autour des enjeux de l’accompagnement de projets ESS dans les territoires ruraux ; 
  • L’animation du comité partenarial, ayant facilité l’articulation entre réseaux d’acteurs locaux et nationaux du développement rural et de l’ESS
  • L’organisation d’événements, qui a permis l’impulsion de dynamiques à l’échelle locale et le renforcement des collaborations entre porteurs de projet, accompagnateurs et acteurs publics.

Les chiffres clés : 8 comités partenariaux ; 10 visioconférences Créa’rural ; 5 événements organisés pour un total de 891 participants, dont 550+ participants au Forum des ruralités engagées coorganisé avec Villages Vivants. En complément, l’Avise s’est associée à l’organisation de 5 autres événements et est intervenue lors de 43 événements ou ateliers.

Ces multiples coopérations ont favorisé les actions et projets autour de l’ESS dans les territoires ruraux, à l’image des 5 programmes d’accompagnement en cours de pérennisation ou des projets F.E.R Ensemble pour l’insertion en Meurthe-et-Moselle et A pas de chenille, centre de rééducation transdisciplinaire pour les enfants (principalement en situation de handicap en Bretagne).

La valorisation accrue et le renforcement des projets ESS & ruralités

Pour finir, l’évaluation a fait ressortir un impact important du projet Tressons sur la mise en visibilité des initiatives de l’ESS dans les territoires, leur apportant ainsi légitimité et opportunités.  

En plus de l’ensemble des réalisations citées ci-dessus, cette mise en valeur s’est appuyée sur la diffusion d’une newsletter mensuelle (30 au total ; 4500 abonnés en janvier 2022) et la production de plus de 200 articles.

Les entretiens révèlent ainsi que les articles sur le site de l’Avise et du RTES ont eu un impact fort en termes de valorisation pour les structures mises en avant. Cet effet est particulièrement fort pour les structures d’accompagnement qui rayonnent à une échelle très locale, situées dans des territoires ruraux isolés. Pour d’autres acteurs, la participation au projet a fait effet levier sur de nouveaux partenariats.

« Être associé à l’Avise a permis à notre structure de gagner en légitimité en termes d’accompagnement. On remarque qu’on est de plus en plus sollicité. » - Gianina Perca, Coordinatrice à l’APESS53

>> Découvrir le catalogue des ressources sur l'ESS dans les territoires ruraux

Recommandations et suites du projet

A partir des résultats de cette évaluation, plusieurs recommandations ont été formulées autour de 5 grands enjeux identifiés

  1. La pérennisation d’un programme autour des « ruralités engagées »
  2. La nécessité de renforcer l’appropriation des enseignements de TRESSONS
  3. La poursuite et le renforcement du travail d’outillage auprès des accompagnateurs ESS et des autres acteurs de l’accompagnement et du développement local
  4. La poursuite et le renforcement du travail de sensibilisation auprès de certaines cibles tels que les élus locaux, les citoyens, ou les acteurs traditionnels du développement rural
  5. Le renforcement du ciblage et de la territorialisation des actions animées dans le cadre de l’axe ESS & ruralités

Afin de répondre à ces enjeux, l’Avise et le RTES ont décidé de continuer à faire vivre le programme Tressons à travers un partenariat renouvelé en 2022.

*Dans l’objectif de définir et d’enrichir les orientations et les réalisations du projet, le comité partenarial de TRESSONS a réuni : l’Agence nationale de cohésion des territoires, l’Association des maires ruraux de France, l’Association nationale des pôles d’équilibre territoriaux et ruraux et des pays (ANPP), la Banque des territoires, les CRESS d’Auvergne-Rhône-Alpes, de Grand Est et de Bretagne, les départements d’Ille-et-Vilaine et de Meurthe-et-Moselle, ESS France, Familles rurales, la Fédération nationale des coopératives d’utilisation de matériel agricole (FNCUMA), la Fédération des parcs naturels régionaux de France (FPNRF), la Région Grand Est, les réseaux ruraux du Grand Est et de Rhône-Alpes et le Réseau rural national.
Sur la même thématique
Événement
Jeudi 27 octobre 2022
cafe_de_campagne.png
Événement
9 et 10 novembre 2022
retouralaterre.jpg
Projet inspirant
Petites villes de demain
La 2e promotion de l'idéateur
Webinaire
Mardi 13 septembre 2022
colibris_webi.jpg
Quoi de neuf ?
Ruralités
ess750.jpg
Quoi de neuf ?
Petites villes de demain
bdd_pvdd.png
Décryptage
Territoires
Décryptage_ANPP