Vous êtes ici

Action en région
Territoires

#tierslieux : «Nouveaux lieux, nouveaux liens»

Le 17 juin dernier, le Gouvernement a lancé son programme « Nouveaux lieux, nouveaux liens ». Ce programme vise à pérenniser le fonctionnement des tiers-lieux et soutenir ce modèle qui, dans toute sa diversité, crée de l’activité économique, suscite de la cohésion sociale et transforme les territoires. À cette occasion, 300 acteurs de la communauté des tiers-lieux étaient conviés à la Cité fertile, à Pantin (93).

Qu’est-ce qu’un tiers-lieu ?

Un tiers-lieu est un espace physique partagé pour télétravailler, accéder à des services, transmettre des connaissances, démarrer une activité économique ou une création culturelle... Il est situé hors du domicile et de l’entreprise. Hormis ces deux localisations, il peut être installé n’importe où. C’est un terme générique qui englobe les espaces de télétravail, de co-working, pépinières, incubateurs etc… Il s’agit de toute forme de travail accomplie en dehors du poste de travail habituel. Le terme s’est développé avec l’arrivée des nouveaux outils de communication (internet, cloud, ordinateurs portables, smartphones, tablettes…). 

Pourquoi s’intéresser aux tiers-lieux ?

Les tiers-lieux offrent la possibilité de nouer des liens sociaux. Chacun a sa spécificité, son fonctionnement, son mode de financement, sa communauté, mais une même philosophie : faire ensemble. De fait, les tiers-lieux constituent de nouveaux lieux de lien social et de projets collectifs, partout sur le territoire.

Développer les tiers-lieux

« Nouveaux lieux, nouveaux liens » est porté par le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. 

Dans le but de développer les tiers-lieux, ce programme offre les services suivants : 

  • 45 millions d’euros pour identifier 300 Fabriques de territoire
  • 50 millions d’euros pour accompagner la création d’espaces de coworking
  • 15 millions d’euros pour l’appui à la création de tiers-lieux ruraux
  • 1 maison France Service par canton
  • 10 millions d’euros pour le Pass numérique
  • 1 fonds d’investissement immobilier de type « ISR »
  • 100 « campus connectés » en 2022
  • 1 000 « Micro-Folies » en cinq ans

Les tiers-lieux en France

En 2018, 1 800 tiers-lieux ont été recensés. 

  • Auvergne-Rhône-Alpes : 200
  • Bourgogne-Franche-Comté : 67
  • Bretagne : 86
  • Centre-Val de Loire : 37
  • Corse : 7
  • Grand Est : 67
  • Guadeloupe : 1
  • Guyane : 1
  • Hauts-de-France : 75
  • Île-de-France : 316
  • Martinique : 1
  • Mayotte : 0
  • Normandie : 28
  • Nouvelle-Aquitaine : 222
  • Occitanie : 163
  • Pays de la Loire : 62
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur : 127
  • Réunion : 3

>> Plus d’information sur le programme « Nouveaux lieux, nouveaux liens » 

L’État s’intéresse aux tiers-lieux car ils correspondent à des besoins locaux d’animation sociale, de développement du télétravail, etc. Les tiers-lieux sont utiles à la cohésion de nos territoires et à la cohésion sociale. Nous souhaitons les accompagner, tout en respectant la liberté de ce mouvement.
Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriale
Sur la même thématique
Décryptage
Soutien aux entreprises de l'ESS
COVID 19 : mesures de soutien, contacts et outils pour maintenir son activité
Quoi de neuf ?
Évaluation de l'impact social
Impact solutions - The Galion project
Événement
Mercredi 3 juin 2020
Forum des ruralités engagées 2020
Appel à projets et concours
Jusqu'au 19 avril 2020
Appel à projets Tech for good awards
Formation
Jusqu'au 3 mai 2020
Mooc CNFPT - L'économie sociale et solidaire
Décryptage
Mobilisation citoyenne et ruralités
Collectif Trois Tiers
Appel à projets et concours
Prolongation jusqu'au 9 avril 2020
Partenaires du programme P'INS