Vous êtes ici

Décryptage
Collectif Créa’rural

Accompagner les projets ruraux de l’ESS : quels enjeux ?

Dans le cadre du projet TRESSONS et de l’animation du Collectif Créa’rural, l’Avise organisait le 31 mars dernier une webconférence rassemblant plus de 70 acteurs autour de la question des besoins en accompagnement de l’ESS dans les territoires ruraux. Décryptage collectif.

Le Collectif Créa'rural et l'appui aux projets ESS en territoires ruraux

Animé par l’Avise dans le cadre du projet TRESSONS soutenu par le Réseau rural national, le Collectif Créa’rural réunit les acteurs travaillant à la question de l’appui aux projets d’économie sociale et solidaire (ESS) dans les territoires ruraux, au service d’une meilleure couverture territoriale de l’accompagnement.

Dans le cadre d’un cycle de 3 webconférences visant à dresser un état des lieux des programmes et des enjeux existants, un premier temps de partage s’est tenu autour de la question des besoins en accompagnement des projets d’ESS avec le témoignage de Ronalpia et l’ADRETS. Après un état des lieux des profils et besoins des porteurs de projets, cet article propose un retour sur les principaux enjeux ressortis lors des échanges.

L’enjeu central : organiser la continuité et la complémentarité de l’accompagnement

Avec un tissu d’acteurs moins dense qu’en zones urbaines, l’enjeu principal relatif à l’appui des projets de l’ESS dans les territoires ruraux est d’assurer la continuité du parcours d’accompagnement, mais aussi celle de la sensibilisation et de l’orientation jusqu’aux phases de création et développement.

Pour ce faire, plusieurs leviers sont à explorer :

  • Étudier et développer la complémentarité entre les acteurs de l’accompagnement au-delà des frontières marchand/non-marchand, public/privé, institutionnels/non-institutionnels ;
  • Tisser des partenariats entre consulaires, collectivités, éducation populaire, acteurs de la formation, réseaux de l’ESS, experts sectoriels, etc. ;
  • Sensibiliser les intercommunalités pour qu’elles soient prescriptrices et intègrent le développement de l’ESS à leur stratégie de développement économique ;
  • Adapter les dispositifs d’appui à l’entrepreneuriat aux projets de l’ESS ;
  • Créer des passerelles entre accompagnateurs urbains et accompagnateurs ruraux.

Adapter et expérimenter de nouveaux formats

Afin d’appuyer les projets dans toute leur diversité et leur complexité, les acteurs de l’accompagnement doivent se montrer souples et adaptables, dans des territoires où former des promotions homogènes s’avère complexe. Par exemple, les projets portés par des collectifs locaux de citoyens ont de forts besoin sur le volet de la gouvernance démocratique, alors que les entrepreneurs sociaux néoruraux nécessitent de travailler leur posture et leur lien au territoire.

De plus, des projets expérimentaux innovants apparaissent, qui peuvent requérir le croisement des expertises entre accompagnement sur les modèles de l’ESS (gouvernance, impact social, etc.) et accompagnement sectoriel (agricole, énergie, etc.), pour lesquels la capitalisation et diffusion des savoirs est encore trop rare. En parallèle, il est intéressant que des formats nouveaux permettant l’expérimentation et leur capitalisation se développent, tels que les Coopératives d’installation en agriculture paysanne ou d’autres types de Coopératives d’activité et d’emploi spécialisées.

Repenser la communication pour toucher les porteurs de projets

La circulation de l’information étant plus limitée que dans les zones denses, les canaux de communication auprès des porteurs de projets sont de fait différents : les porteurs de projets n’arrivent pas par les « guichets classiques ». Pour mieux les atteindre, il est intéressant de :

  • Travailler avec les acteurs présents localement : MSAP, centres sociaux, tiers-lieux ;
  • Sensibiliser les acteurs « détecteurs » à l’ESS : collectivités locales, acteurs de l’entrepreneuriat hors ESS, etc. ;
  • Organiser des itinérances ;
  • Adapter le vocable utilisé pour éviter l’autocensure des porteurs vis-à-vis de certains programmes (leur connaissance des notions d’ESS, d’entrepreneuriat social, etc. etant variable).

Développer des approches intégrées comprenant les enjeux de parentalité, de mobilité, etc.

De la même manière que dans d’autres territoires dits « fragiles », les potentiels porteurs de projet sont souvent confrontés à des problématiques pouvant constituer un frein à la création d’activité. Ainsi, il est particulièrement pertinent de travailler sur les leviers périphériques tels que les enjeux de l’accueil des nouveaux arrivants, des modes de garde, de la transition numérique ou encore de la mobilité, en parallèle de la question de développement de projets.

Accompagner les territoires sans porteurs de projets

De nombreux territoires ruraux sont confrontés à des besoins sociétaux sans réponse locale ou disposent de ressources à valoriser (locaux vacants, patrimoine, etc.) sans pour autant avoir de porteur de projet. À partir de l’étude de ces territoires, il est nécessaire et possible d’accompagner l’émergence de projets, par exemple en connectant les potentiels à des porteurs de projets présents sur d’autres territoires qui pourraient être intéressés, ou en imaginant des modèles de portage innovants via des partenariats entre plusieurs structures. L’essaimage ou l’extension d’activité peut également permettre de pallier à la faiblesse du marché potentiel dans certains territoires.

Sur ce sujet, le dispositif Fabrique à initiatives, animé par l’Avise, vise justement à faire émerger des activités en partant des besoins des territoires. Un programme de déploiement du dispositif dans les territoires fragiles, financé par le Fonds social européen, est en cours.

>> Lire l'article sur les profils et besoins des projets ruraux de l'ESS
>> En savoir plus sur le Collectif Créa’rural
>> Revoir la webconférence

Cet article a été réalisé par l’Avise à partir des témoignages de Ronalpia, de l’ADRETS, de Familles rurales, du DLA 06, du Mouvement des Colibris et de la Fabrique à initiatives, ainsi que de l’enrichissement de MakeSense et l’Adefpat.

En partenariat avec

Bandeau Tressons
Sur la même thématique
Quoi de neuf ?
Vient de sortir !
ESS-France_Atlas-ESS-2020
Événement
Mardi 29 septembre 2020
forumruralitesune.png
Appel à projets et concours
Jusqu'au 25 septembre 2020
Top 50 des entrepreneurs à impact - Carenews
Quoi de neuf ?
ESS & ruralités
vient de paraitre kit TRESSONS
Décryptage
ESS et territoires
Dynamiques collectives de transition - © Labo de l'ESS.png
Événement
Jeudi 17 septembre 2020
journee_de_lalliance_dynamique_-_groupe_laposte.png
Événement
Jeudi 10 septembre 2020
image_webtv.png
Événement
Septembre-Octobre 2020
Mooc et webinaires des acteurs de l'ESS