Vous êtes ici

Décryptage
Fabrique à initiatives

La Fabrique à initiatives mobilisée sur l’insertion par l’activité économique

Les 12 et 13 novembre derniers, les 22 structures porteuses du dispositif Fabrique à initiatives se sont réunies (numériquement) afin d’échanger sur leurs pratiques et de renforcer leur articulation avec les politiques de développement local. Le sujet phare de cette rencontre : l’appui au développement de projets d’insertion par l’activité économique (IAE).

La Fabrique à initiatives, un réseau en fort développement

Depuis 2017, le dispositif Fabrique à initiatives connaît un fort développement. En effet, face à l’inscription croissante de l’ESS dans les projets de développement local, de nombreux acteurs à commencer par les collectivités font état d’un déficit d’ingénierie de construction de projets de territoire , en dehors des dispositifs d’appui à la création d’entreprises et des acteurs sectoriels.

Impulsée en 2010 par l’Avise et ses partenaires et portée par des structures de l’accompagnement, la Fabrique à initiatives apporte cette ingénierie et facilite la co-création d’activités économiques à fort impact avec son expertise en matière d’animation territoriale, de modélisation économique et d’innovation sociale. Ainsi, ce sont aujourd’hui 13 structures qui expérimentent le dispositif et 9 autres qui détiennent l’appellation (voir la carte du réseau).

Deux fois par an, l’Avise anime une rencontre où les chargés de mission du réseau se retrouvent pour monter en compétences, envisager les perspectives de développement du réseau et s’articuler à d’autres acteurs clés de l’ESS.
Les 12 et 13 novembre, les ateliers ont porté sur les partenariats en cours de développement, l’animation à distance en période de COVID-19, la communication et la lisibilité du dispositif et l’élaboration du plan d’action 2021-2022.

Une journée dédiée à l’insertion par l’activité économique

Le vendredi, les échanges se sont centrés sur le rôle de la Fabrique à initiatives pour appuyer la co-construction de supports d’insertion par l’activité économique, en partenariat avec les acteurs de l’insertion. En effet, les activités impulsées par la Fabrique à initiatives relèvent fréquemment de l’IAE, et certaines sont spécifiquement mobilisées sur ce sujet.

C’est le cas de Première Brique, qui, en partenariat avec la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE) et les réseaux de l’IAE, travaille à la création de parcours vers l’emploi en milieu rural. Le projet Princ’ESS, institut de beauté solidaire impulsé par ATIS, est aussi issu de la volonté de créer de nouveaux supports d'insertion, en particulier pour les femmes. Autre exemple, l'Avise et la Fondation PSA soutiennent 5 Fabriques à initiatives dans l'émergence de garages solidaires (en savoir plus).

Afin d’enrichir les pratiques de la Fabrique à initiatives sur ce sujet, différents temps ont été organisés :

  • une présentation des politiques publiques sur l’IAE par le Centre de ressources DLA IAE
  • une présentation d’Innov’ARES et du modèle des joint-venture sociales par SocialCoBizz et AresLab 
  • une présentation de Coodiag, outil de visualisation cartographique de données pour étudier l’intérêt d’activités de l’IAE, par Coorace.

Un dispositif en soutien aux politiques publiques

Dans le cadre du Pacte pour l’inclusion et de son objectif de renforcement de l’IAE sur les territoires en difficultés socio-économiques, la Fabrique à initiatives peut apporter des réponses. Son ingénierie permet en effet de développer des projets que les acteurs locaux n’ont pas le temps d’étudier, et de s’assurer de leur viabilité économique et de leur pertinence au regard des autres besoins du territoire.

Plus globalement, de par sa logique de co-construction d'activités en partant des besoins des territoires, avec les acteurs locaux, la Fabrique à initiatives est souvent impliquée pour concrétiser les projets soulevés dans les stratégies et les contrats territoriaux : contrats de ville, contrats de ruralité, programmes LEADER ou encore programme Petite ville de demain.

Sur ce dernier point, l’appel à projets financé par le Fonds social européen de l’Avise pour soutenir l’intervention de la Fabrique à initiatives dans les quartiers prioritaires de la Politique de la Ville et dans les territoires ruraux vise notamment à mobiliser le dispositif au service des futurs projets des Petites villes de demain.

>> Découvrez le Carnet de projets Fabrique à initiatives pour mieux comprendre le dispositif

Par sa logique de co-construction d'activités en partant des besoins des territoires, avec les acteurs locaux, la Fabrique à initiatives est souvent impliquée pour concrétiser les projets soulevés dans les stratégies et les contrats territoriaux : contrats de ville, contrats de ruralité, programmes LEADER ou encore programme Petite ville de demain.
Sur la même thématique
Appel à projets et concours
Été 2021
AAP Communauté émergence
Appel à projets et concours
3 octobre 2021
AAP Quartiers culturels créatifs
Décryptage
Petites villes de demain
Petites villes de demain - ANCT
Quoi de neuf ?
Changement d'échelle des innovations sociales
P'INS Logo
Appel à projets et concours
Jusqu'au 30 septembre 2021
AMI_Cocagne.png
Décryptage
Covid-19
Décryptage plan de relance régions et ESS
Quoi de neuf ?
Petites villes de demain
bdd_pvdd.png
Appel à projets et concours
Jusqu'au 2 juillet 2021
aap_impact_2024.png
Quoi de neuf ?
CRTE
1000_territoires_dinnovation_sociale.png