Vous êtes ici

Décryptage
Expérimentation Tressons

Lance-toi!, un cycle coconstruit pour les entrepreneurs sociaux ardéchois

Dans le cadre du projet TRESSONS, l'Avise et le RTES ont soutenu Ronalpia et Courant Fort dans l'expérimentation du cycle "Lance-toi !", un programme court d'accompagnement et de sensibilisation à destination des entrepreneurs à impact au stade de l'idée dans le nord de l'Ardèche. Retours sur la genèse du programme, sa mise en place et ses résultats avec Josépha Poret (Ronalpia) et Claire Vergnes-Soulié (Courant Fort).

Une réponse partenariale aux besoins d'accompagnement au nord de l'Ardèche

Échangeant depuis plusieurs mois sur les enjeux de l'accompagnement des porteurs de projet ESS en Drôme-Ardèche, l'association Courant Fort, porteuse du dispositif Fabrique à initiatives, et Ronalpia, qui développait son incubateur sur la Biovallée et souhaitait tester des formats plus courts, ont été ensemble à la rencontre des acteurs de l'accompagnement du nord de l'Ardèche pour mieux comprendre les besoins.

Le constat à l'origine était le suivant : ce territoire recensait peu de solutions d'accompagnement dédiées à l'entrepreneuriat social malgré des porteurs de projet d'économie sociale et solidaire (ESS) en demande. Courant Fort avait, d'ailleurs, déjà été sollicité à plusieurs reprises lors de ses interventions en zone rurale ou en quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) par des porteurs de projet sans solution d'accompagnement. D'autre part, Ronalpia avait reçu plusieurs candidatures “ardéchoises” pour les programmes d’incubation implantés à Saint-Etienne, Lyon et dans la Drôme.

Le cycle Lance-toi a donc été imaginé pour répondre à ce constat et pour tester un format d'accompagnement co-porté par ces deux structures complémentaires dans leurs métiers. L'ingénierie proposée par Ronalpia a ainsi été retravaillée par Courant Fort qui, de par son fort ancrage local, avait connaissance des besoins des acteurs et des porteurs de projet en zone rurale.

L'objectif de ce programme était également d'identifier et de préciser les besoins des porteurs de projet d'ESS afin de pouvoir affiner, par la suite, une proposition plus complète pour le territoire.

"En prenant connaissance de l'appel à projets TRESSONS au début de l'été 2020, nous avons tout de suite identifié que cela correspondait à notre envie de tester un nouveau dispositif d'accompagnement dans le nord de l'Ardèche avec Ronalpia, explique Claire Vergnes-Soulié, cheffe de projets à Courant Fort. L'imaginer en partenariat permet de prendre davantage de recul sur ce que l'on propose et de questionner la réponse aux besoins de tous les profils de porteurs de projet. Face à des contraintes, comme celles de la crise sanitaire, et des besoins similaires, il est plus facile d'imaginer de nouvelles solutions à deux et dans un cadre souple comme celui du cycle d'expérimentations TRESSONS".  

Des méthodologies d'accompagnement et de sensibilisation pour les porteurs de projets à impact au stade de l'idée

Ainsi, après une préparation du cycle mobilisant une quinzaine de prescripteurs (des acteurs publics et des lieux d'accueil d'entrepreneurs) et une dizaine de porteurs de projet, l'expérimentation du cycle "ance-toi ! s'est concrétisée à partir d'octobre 2020 à travers quatre sessions d'atelier de 3h30, suivies d'un temps individuel de 1h pour travailler la feuille de route des porteurs de projet et un temps collectif de clôture.

Les quatre sessions proposées ont été conçues pour sensibiliser les porteurs de projet aux spécificités et aux enjeux de l’entrepreneuriat social :

  1. Atelier #1 - Formaliser sa charte : élaborer son premier outil de diagnostic du besoin social ou environnemental concerné par son projet
  2. Atelier #2 - Comprendre les modèles économiques de l’ESS : initier la réflexion sur son modèle économique et les pistes de revenus pour son projet
  3. Atelier #3 - S’initier à la gouvernance participative : avoir une vision d’ensemble des modèles de gouvernance participative
  4. Atelier #4 - Prendre en compte la mesure d’impact social, dès le démarrage : initier la réflexion sur les premiers indicateurs clés à mettre en place au lancement de son activité

Animés par Courant Fort, ces ateliers étaient couplés à des réunions régulières avec Ronalpia qui co-opérait l'expérimentation du cycle sur la détection des porteurs de projet, l'apport initial d'ingénierie et la coordination globale de l'expérimentation. La communication et la rencontre avec les acteurs se faisaient, quant à elles, toujours en binôme partenarial

Pour les neuf porteurs de projet ESS ayant bénéficié de ce cycle court, deux grands apports ont été soulignés :

  • un apport méthodologique qui était jusqu'alors inexistant sur le territoire ;
  • la création d'une réseau et d'une dynamique collective entre pairs portant les mêmes valeurs et visions pour leur parcours entrepreneurial - et donc la rupture de leur isolement.

Les résultats et les enseignements pour la suite

Sur le territoire, l'expérimentation de Lance-toi ! a également permis, au cours de sa préparation et de l’étude terrain, de parler d’ESS et d’entrepreneuriat social, et ainsi de contribuer à faciliter le parcours et le lien des entrepreneurs sociaux avec leur territoire. Les élus, notamment, sont ainsi davantage acculturés aux besoins des porteurs de projet accompagnés et à la notion d’ESS.  

Ayant bénéficié d'un accompagnement aux premiers pas de leur projet, les participants ont exprimé le souhait de se voir prochainement proposer un accompagnement sur un temps plus long voire une suite dans un programme d'incubation - inexistant pour le moment. 

"Lance-toi peut éventuellement être un programme intéressant à développer sur un territoire où une offre d'incubation existe et pourra venir compléter l'accompagnement proposé", explique Josépha Poret, responsable du développement territorial de Ronalpia. 

Les accompagnatrices ont également remarqué leur désir de travailler sur des thématiques plus structurantes, comme celles, par exemple, du modèle économique ou des relations avec l'écosystème territorial - même si les séances d'accompagnement individuel y ont en partie répondu. 

Les deux structures réfléchissent donc aujourd'hui au juste positionnement à donner à ce programme expérimental, afin de venir renforcer et compléter la sensibilisation aux enjeux de l'ESS par une montée en compétence plus globale sur le parcours entrepreneurial, sans s'éloigner pour autant des besoins propres à l'entrepreneur au stade de l'idée. 

"Après avoir travaillé plus d'un an ensemble sur Lance-toi !, cela nous donne envie de poursuivre et de voir si il y a d'autres ponts à faire entre nos métiers. Nos complémentarités se retrouvent aujourd'hui sur d'autres territoires. Cela a validé aussi notre envie de travailler ensemble", conclut Josépha Poret.

En savoir plus 

>> Prenez connaissance du cycle d’expérimentations TRESSONS et des 10 projets qui le composent
>> En savoir plus sur les missions de Ronalpia et de Courant Fort
>> Consultez la présentation de Lance-toi : un nouveau programme pour démarrer son projet à impact en Ardèche

Sur la même thématique
Appel à projets et concours
Été 2021
AAP Communauté émergence
Appel à projets et concours
3 octobre 2021
AAP Quartiers culturels créatifs
Projet inspirant
S'inspirer
projet inspirant culture
Quoi de neuf ?
Tribune de l'Avise
tribune_juris_associations_juillet_2021.png
Projet inspirant
Mécénat
illustration_article_dat.jpg
Décryptage
Petites villes de demain
Petites villes de demain - ANCT
Quoi de neuf ?
Dispositif local d'accompagnement de l'ESS
Un CR DLA numérique pour accompagner le réseau
Quoi de neuf ?
Changement d'échelle des innovations sociales
P'INS Logo
Décryptage
Covid-19
Décryptage plan de relance régions et ESS