Vous êtes ici

Quoi de neuf ?
Tribune de l'Avise

Le DLA évolue pour mieux accompagner les structures de l'ESS

L'Avise signe une tribune, publiée par Juris Associations, qui revient sur les évolutions et enjeux majeurs du DLA, le Dispositif local d'accompagnement de l'ESS, au cours de l'année 2020.

Cette tribune a été écrite par l'Avise, et publiée dans Juris Associations n° 638 du 1er mai 2021.

Le DLA, le Dispositif local d'accompagnement de l'ESS  est  aujourd’hui  un  dispositif  incontournable,  pilier  de  l’accompagnement  des  structures  de  l’économie  sociale  et  solidaire  (ESS)  sur  les  territoires,  et  cela  s’explique  aisément. Tout d’abord, par son agilité et sa capacité à apporter des  réponses  adaptées  aux  problématiques  des  structures  de l’ESS : premier dispositif public national pour l’accompagnement  du  secteur  associatif,  il  propose  un  parcours  d’accompagnement sur mesure, coconstruit entre le chargé de mission et la structure accompagnée, en se basant sur un diagnostic partagé des problématiques internes et des défis auxquels la structure fait face. Ensuite, par son accessibilité : le dispositif est gratuit – ou partiellement payant dans certains départements  –,  destiné  aux  structures  de  l’ESS  créatrices  d’emploi. Enfin, par son ancrage territorial : présent sur tous les  territoires,  le  DLA  apporte  des  réponses  adaptées  aux  enjeux locaux de développement économique et social.

L’année 2020 fut une année charnière pour le DLA. Face à une crise sanitaire devenue économique et sociale, le DLA s’est fortement mobilisé pour apporter son appui aux structures  les  plus  en  difficulté.  Ce  fut  en  parallèle  une  année  animée par un travail collectif de ses parties prenantes afin de réinterroger ses pratiques, partager ses ambitions stratégiques.

Dans  une  dynamique  d’amélioration  continue,  le  DLA  évolue pour toujours mieux répondre aux enjeux des structures de l’ESS :

  • refonte  de  sa  gouvernance.  Au  niveau  national,  ESS  France fait dorénavant partie du comité stratégique pour une plus grande représentativité des structures bénéficiaires ; en parallèle,  des  comités  stratégiques  régionaux  ont  été  créés  pour mieux appréhender les spécificités des territoires ;
  • renforcement de ses méthodologies d’accompagnement, en particulier du rôle des chargés de mission ;
  • refonte de ses outils de suivi-évaluation et de son système d’information ;
  • modernisation de son image grâce à une nouvelle identité visuelle. Le nouveau logo témoigne de l’évolution du dispositif et de son dynamisme. Les lignes et les couleurs chaudes choisies  renforcent  son  caractère  incarné,  englobant  et  humain ;
  • création  d’un  collectif  d’acteurs,  le  Réseau  ressource,  s’appuyant en partie sur les Centres de ressources DLA pour renforcer l’appui des chargés de mission sur des dimensions métiers, thématiques et sectorielles.

Lors  de  rencontres  nationales  du  DLA,  en  décembre  2020,  Olivia  Grégoire,  secrétaire  d’État  chargée  de  l’économie sociale, solidaire et responsable, a souligné la pertinence de l’action du DLA, en particulier dans le contexte de crise sanitaire et économique. Elle a annoncé « confier au  DLA  un  rôle  central  dans  l’exécution  de  la  politique  publique  de  lutte  contre  l’urgence  économique  et  dans  la  mise  en  œuvre  du  plan  France  Relance  au  service  de  l’ESS » par une hausse de 2,8 millions d’euros du financement par l’État en 2021. Le DLA a en effet montré en 2020 sa réactivité, en contribuant notamment à la mise en œuvre du Dispositif de secours ESS et en s’associant au dispositif UrgencESS,  aiguillant  les  structures  vers  les  aides  disponibles et outillant ses chargés de mission sur les enjeux relatifs à la crise, dans des secteurs aussi divers que la culture, le sport, le médico-social, le tourisme, la mobilité, l’économie circulaire, l’alimentation durable ou le numérique.

Au-delà  d’une  réponse  à  l’urgence,  le  DLA  œuvre  à  renforcer la résilience des structures de l’ESS et leur consolidation à moyen terme. Dans le contexte actuel, son ambi-tion est double : être aux côtés des structures en difficulté, mais aussi les accompagner pour adapter leur fonctionnement, se réinventer pour trouver leur place dans le monde de demain et faire face aux enjeux de transformation que la crise sous-tend.

Dans le contexte actuel, son ambition [du DLA] est double : être aux côtés des structures en difficulté, mais aussi les accompagner pour adapter leur fonctionnement, se réinventer pour trouver leur place dans le monde de demain et faire face aux enjeux de transformation que la crise sous-tend.
Avise, opérateur national du DLA

Sites associés

Sur la même thématique
Appel à projets et concours
Été 2021
AAP Communauté émergence
Appel à projets et concours
3 octobre 2021
AAP Quartiers culturels créatifs
Projet inspirant
S'inspirer
projet inspirant culture
Quoi de neuf ?
Tribune de l'Avise
tribune_juris_associations_juillet_2021.png
Projet inspirant
Mécénat
illustration_article_dat.jpg
Quoi de neuf ?
Dispositif local d'accompagnement de l'ESS
Un CR DLA numérique pour accompagner le réseau
Quoi de neuf ?
Changement d'échelle des innovations sociales
P'INS Logo
Décryptage
Covid-19
Décryptage plan de relance régions et ESS
Projet inspirant
Fabrique à initiatives
fai_x_espace_couture_mutualise.png