Vous êtes ici

Quoi de neuf ?
Retour sur

P’tit déj Avise #2 : Accompagner l’innovation sociale au service des territoires

Interface entre acteurs publics, entreprises et citoyens, La Fabrique à initiatives invente des solutions face aux problématiques des territoires, en transformant les défis et atouts repérés en opportunités d’activités économiques à impact. Mobilisation collective, essaimage, ancrage territorial, redynamisation des territoires… Retour sur la présentation du dispositif lors du P’tit déj Avise du 28 mars dernier.
  • La Fabrique à initiatives - Un lien entre besoins et ressources des territoires
    La Fabrique à initiatives - Un lien entre besoins et ressources des territoires
  • P'tit Déj Avise #2 - La Fabrique à initiatives
    P'tit Déj Avise #2 - La Fabrique à initiatives
Responsable du pôle Développement économique et Economie sociale et solidaire à la Banque des Territoires, Marianne Faucheux a rappelé en ouverture de la matinée le soutien historique de sa structure à la Fabrique à initiatives, ayant dès 2010 accompagné l’expérimentation et la préfiguration du dispositif. S’il a bientôt 10 ans, ce dispositif n’en reste pas moins innovant dans sa manière d’agir et essentiel dans son rôle de catalyseur territorial.

Des dynamiques collectives en effervescence…

Coopération, dynamiques partenariales, responsabilité territoriale, participation citoyenne… l’heure est au collectif et à l’ancrage territorial !  Les rencontres axées autour de la co-construction de solutions foisonnent, qu’elles soient organisées par des acteurs publics, des grandes entreprises, des acteurs du développement local et des structures de l'Economie sociale et solidaire. Pour preuve, la dynamique Startup de territoire qui essaime et organise chaque année de grands rassemblements citoyens pour inventer des projets de territoire.
 
Même sans ses formats d’idéation dédiés, les liens entre acteurs se renforcent et génèrent de l’intelligence collective, vectrice de projets en faveur du développement des territoires. Le constat : en dehors des porteurs de projets et futurs entrepreneurs, chaque acteur d’un territoire donné peut participer au repérage et à l’élaboration de solutions en réponse aux enjeux sociétaux (bien vieillir, alimentation durable, mobilité durable, etc.)

… qui restent parfois sans porteur !

Cependant, si ces dynamiques de co-construction impulsent souvent des idées nouvelles et des collectifs pour les porter, ou fédèrent des énergies autour de projets existants, certaines bonnes idées se perdent faute de porteurs. Certains besoins restent également peu couverts en l’absence d’acteur pour animer le sujet ou car trop complexes à adresser.
 
Il arrive en effet que des situations nécessitent la mobilisation de spécialistes de l’émergence de solutions :
  • un enjeu prioritaire sans solution identifiée pour y répondre ;
  • un territoire défini sur lequel on souhaiterait lancer une dynamique entrepreneuriale participative ;
  • une idée de projet qu’on aimerait confier faute de temps ;
  • un local vacant ou une ressource disponible à travers lesquels on aimerait créer une activité mobilisatrice et utile ;
  • un projet repéré qu’on aimerait faire essaimer et qui nécessite d’être adapté aux réalités locales.

Un réseau en pleine expansion

La Fabrique à initiatives a été créée pour y répondre. Dispositif animé par l'Avise et porté par 13 structures locales de l’accompagnement ESS et expérimenté par 13 autres, la Fabrique à initiatives permet de créer des entreprises sociales sur les territoires, de la détection des besoins sociaux jusqu’à l’accompagnement du porteur de projet. Elle fait le lien entre besoins, ressources et opportunités du territoire, se saisit des idées non portées qui viennent répondre aux enjeux du territoire, les approfondie et les concrétise.
 
Partenaire des collectivités locales et des entreprises, La Fabrique à initiatives travaille en partant d’un territoire, d’un besoin ou d’une idée de projet à impact et, en fonction, appuie l’identification et la co-construction d’une solution, s’assure de la complémentarité avec l’existant et du potentiel économique, fédère les bons acteurs autour du projet, le modélise, identifie un porteur et accompagne le lancement de l’activité.

Illustration par 3 projets impulsés par La Fabrique à initatives

Premier exemple, l’ADRESS, qui porte la Fabrique à initiatives en Normandie. A partir d’un besoin de services de proximité sur un quartier prioritaire Politique de la ville, relevé auprès des équipes municipales de la Ville de Rouen, l’ADRESS a entamé un travail de prospection pour qualifier plus précisément le besoin et détecter des idées de solutions auprès d’habitants, d’associations de personnes âgées et de professionnels. Dans le cadre d’un partenariat avec AG2R La Mondiale autour du bien vieillir, le projet s’est étoffé et un groupe-projet a été constitué puis s’est rapidement orienté vers une conciergerie multiservices avec un focus sénior. Après une étude d’opportunité pour valider le potentiel économique et concevoir une première offre de services possibles, une structure a été identifiée pour porter le projet et un chargé de projet est en cours de recrutement pour lancer la conciergerie.
 
En Franche-Comté, c’est aussi grâce à la Fabrique à initiatives que le projet  VERT’uOSE by Uzel a vu le jour, mais avec un procédé différent. A ses débuts, émergence Franche-Comté, porteuse de la Fabrique à initiatives, a dressé un catalogue d’activités existantes sur d’autres territoires répondant à des besoins pré-identifiés auprès de partenaires locaux. Le restaurant VERT’uOSE est alors repéré en Alsace et une réunion est organisée avec la Communauté de communes du Grand Pontarlier, l’Entreprise adaptée Solivers, l’Adapei du Doubs et France Active Franche-Comté. Intéressés par le projet, la Fabrique à initiatives poursuit alors son travail auprès des partenaires jusqu’au lancement de l’activité, en appuyant le dimensionnement du projet et l’élaboration du business plan.
 
Enfin, à Bordeaux, ATIS porte la Fabrique à initiatives depuis ses débuts. En 2015-2016, différents acteurs du champ de l’IAE ont mobilisé ATIS dans l’objectif d’étudier les réponses possibles dans le champ de l’insertion à destination d’un public féminin. L’étude d’opportunité menée par la Fabrique à initiatives en lien avec les structures de l’IAE, les collectivités et les socio-esthéticiennes, a travaillé l’hypothèse d’un projet sur l’esthétique et la valorisation de soi comme un levier de retour à l’emploi.
N’ayant identifié aucune solution adaptée ni sur le territoire ni en dehors, ATIS a alors modélisé une solution sur-mesure, aboutissant à un projet bicéphale inscrit dans le champ de la beauté solidaire répondant aux besoins d’inclusion et d’insertion pour des personnes fragiles tant en termes professionnels qu’en termes personnels. Le projet Princ’ESS est lancé : un institut de beauté et de bien-être offrant des prestations classiques (soin du visage, soin du corps, épilations, espace sauna et hammam etc.) réalisées par des femmes en insertion et dont une partie du chiffre d’affaires permet de co-financer des prestations de socio-esthétique auprès de publics fragiles.
 
>> Découvrez la plaquette Fabrique à initiatives
>> En savoir plus sur le site internet de La Fabrique à initiatives
>> Découvrez le portrait du restaurant alsacien VERT’uOSE sur avise.org
Sur la même thématique
Événement
Septembre-octobre 2019
Evénements ESS à Paris - Rentrée 2019
Événement
3 et 4 septembre 2019
UEED 2019
Appel à projets et concours
Jusqu'au 18 novembre 2019
Cap'AM
Appel à projets et concours
Tour d’horizon des appels à projets par région
Tour d'horizon des projets par région
Appel à projets et concours
Jusqu'au 26 septembre 2019
TAg35
Événement
Novembre 2019
Mois de l'ESS 2019
Appel à projets et concours
Jusqu'au 15 septembre 2019
Pacte régional d'investissement dans les compétences
Action en région
Territoires
Nouveaux lieux, nouveaux liens