Vous êtes ici

Décryptage
Programme européen LEADER 2020

Quand le programme LEADER appuie l’ESS : 3 illustrations

Le 11 février 2020, l’Avise participait aux Rencontres nationales de la coopération LEADER organisées à Tours. L’occasion de s’interroger sur la place de l’ESS au sein du programme européen à travers la visite de projets locaux et l’animation d’un atelier dédié.
  • Epicerie La Chariotte à Bueil-en-Touraine (37)
    Epicerie La Chariotte à Bueil-en-Touraine (37)

Le programme LEADER, cofinanceur des projets de développement rural

Alimenté par le Fonds européen agricole pour le développement rural, le programme LEADER – Liaison entre actions de développement de l’économie rurale - confie aux acteurs locaux regroupés dans 339 Groupes d’action locale une enveloppe pour co-financer des projets.

Avec son principe de gouvernance « le développement local par les acteurs locaux », il semble particulièrement aligné avec les logiques de développement portées par l’économie sociale et solidaire.  3 initiatives présentées à l’occasion des Rencontres nationales de la coopération LEADER 2020 à Tours sont venues l’illustrer.

Une épicerie-bar coopérative en SCIC à Bueil-en-Touraine

Alors que le dernier commerce de cette commune de 320 habitants vivotait, un groupe de bénévoles réuni autour d’une Association pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP) a décidé de se saisir de la problématique.

D’abord sous forme associative, la Chariotte est devenue société coopérative d’intérêt collectif en 2018 pour porter le projet d’épicerie-bar-librairie dans une démarche non-lucrative, avec un « modèle économique et social alternatif et écologiquement responsable ». Parmi les sociétaires, on retrouve deux communes : Bueil-en-Touraine et Villebourg.

Pour faire vivre le projet, la commune a assuré les travaux du local avec l’appui du Contrat régional de pays et du dispositif A vos ID de la Région Centre-Val de Loire. Pour amorcer l’activité, la structure a également bénéficié d’un soutien financier de France Active, et d’un appui du Pays Loire Nature qui souhaite pouvoir mobiliser des financements LEADER sur l’investissement en matériel. Enfin, afin d’équilibrer le modèle, des bénévoles tiendront l’épicerie le week-end.

Un Living lab Agriculture et alimentation sur le Plateau de Saclay

Sur le Plateau de Saclay, c’est l’association Terre&Cité qui porte le Groupe d’action locale, association ayant pour objet de pérenniser, promouvoir et développer une agriculture de qualité.

À travers le programme LEADER, l’association a lancé un Living lab sur l’agriculture et l’alimentation, qui s’est concrétisé en trois étapes :

  1. Une étude pour cartographier les acteurs du territoire et les différents projets déjà en cours
  2. Un travail « test » sur la valorisation de la matière organique afin d’apprendre à coopérer autour d’un projet concret, notamment à travers le plan d’action « agriculture locale et circuits-courts 2019-2025 » de Saint-Quentin-en-Yvelines
  3. Le lancement de la plateforme Co-Lab, « interface innovante qui permet de réunir les acteurs locaux pour faire émerger de nouvelles synergies entre projets de recherche, agriculture et attentes sociétales ».

« Il y a du génie dans le désert », l’ESS comme priorité locale en Lozère

En Lozère, le Pôle d’équilibre territorial et rural Sud-Lozère et le Groupe d’action locale Causses-Cévennes ont organisé trois jours de rencontre autour du programme « Il y a du génie dans le désert » en octobre 2018, afin de partager des expériences et des questionnements afin d’imaginer les pistes à suivre pour améliorer l’attractivité des territoires ruraux.

À la suite, un cycle de 5 ateliers prospectifs sur 5 mois a souhaité s’interroger sur la vision pour la Lozère en 2040. À travers ces journées, l’économie sociale et solidaire est ressortie parmi les priorités des habitants du territoire.

>> Mené en partenariat avec le Réseau des collectivités territoriales pour une économie solidaire à travers le soutien du Réseau rural français et du Fonds européen agricole pour le développement rural, le projet TRESSONS vise notamment à analyser la place de l’économie sociale et solidaire (ESS) dans les outils de contractualisation en faveur des territoires ruraux. Une étude est notamment en cours en partenariat avec l’Ecole urbaine de Sciences Po.

En partenariat avec

Programme TRESSONS
Sur la même thématique
Quoi de neuf ?
ESS & ruralités
forumruralites-replays-web.jpg
Formation
Accompagnement des porteurs de projet
sprint.png
Formation
Accompagnement des porteurs de projet
ronalpia_lancetoi.png
Quoi de neuf ?
ESS et ruralités
petites_villes_de_demain.jpeg
Événement
Mardi 29 septembre 2020
forum des ruralités engagées 2020
Événement
Jeudi 1er octobre 2020
labo_ess_precarite_alimentaire
Action en région
Fabrique à initiatives
Elixir
Quoi de neuf ?
Du 1er au 30 novembre
Mois de l'ESS 2020 - ESS France