Vous êtes ici

Décryptage
Innovation publique et ruralités

Villages du Futur, pour la revitalisation des territoires ruraux

Depuis 2015, le Pays Nivernais Morvan (pôle d’équilibre territorial et rural), porte la démarche « Villages du Futur » initiée par 14 villages du territoire, pour revitaliser leurs centres-bourgs et lutter contre les phénomènes de désertification et de disparition des services et administrations (poste, écoles, services médicaux, centres culturels, etc.). Dans le cadre d’une étude-action sur les « Dynamiques collectives de transitions dans les territoires », le Labo de l’ESS a réalisé la monographie de cette démarche collective des « Villages du Futur ». Synthèse de l’étude.

Une dynamique portée par les communes rurales pour revitaliser leur territoire

En réaction à l’exode et à l’image dépréciée de leur territoire rural, marqué par la perte d’activité des centre-bourgs et une pauvreté croissante, 14 communes du Morvan ont engagé la démarche « Villages du Futur ». Leur ambition est de redonner vie à leurs centre-bourgs et de contrecarrer le processus de désertification rurale qu’ils subissent depuis des années, en répondant à 4 défis : « reconquérir les centre-bourgs » ; « transformer nos ressources en richesses » ; « vivre connectés au pays et au monde » ; « être heureux et solidaires ici ».

Pour répondre à ces défis, les Villages du Futur cherchent donc à associer la diversité des acteurs de leur territoire (habitants, collectivités, associations, TPE-PME, etc.) dans la conception et la réalisation d’actions d’intérêt commun. L’enjeu est de faire venir de nouveaux habitants et de stimuler l’activité locale en travaillant sur le cadre de vie et le lien social, l’accès aux services, la dynamique culturelle locale, la qualité de l’accueil des nouveaux arrivants, etc. 

Une dynamique de réseau et de valorisation 

Cette dynamique collective est portée depuis 2015 par le Pays Nivernais Morvan, pôle d’équilibre territorial et rural rassemblant 5 communautés de communes. Il accompagne, coordonne et anime les différents villages de la démarche par la mise visibilité de l’initiative, le soutien en ingénierie dans les collectivités et l’apport d’une méthodologie partagée. 

Le Pays a ainsi mis en place un « Labo des Villages du Futur » pour apporter de l’ingénierie aux projets, favoriser la capitalisation des expériences et doter cette dynamique collective d’une vision stratégique globale. Ainsi, les initiatives de chacun des villages coexistent dans une dynamique plus large de coopération inter-villages et le terme « Village du Futur » joue le rôle d’un label matérialisant cette mise en réseau et les coopérations entre les territoires.

La démarche des Villages du Futur

Tout Village du Futur commence avec une étude de design de services préalable, donnant lieu à la rédaction de différents scenarios et d’un plan-guide qui détermine les actions à mettre en place. L’enjeu est d’embarquer le plus grand nombre d’acteurs possible dans la démarche, et de rapidement mettre en œuvre des chantiers et actions concrètes qui contribuent à renforcer l’attractivité du territoire.  À titre d’exemple, la commune de Lormes a lancé un réseau de voisins actifs pour lutter contre l’isolement, créé un programme « écoles connectées » et mis en place des boutiques éphémères. 
Dans la phase de diagnostic et de conception du plan d’action, chaque commune bénéficie d’expertises extérieures, apportées par des prestataires de design de service rémunérés par le Pays Nivernais Morvan.

Quels facteurs de réussite et quels enjeux pour son développement ? 

L’étude des Villages du Futur par le Labo de l’ESS montre que la mobilisation de l’ensemble des acteurs, en particulier l’adhésion des habitants, est indispensable pour la réussite de la dynamique. Différentes formes et leviers d’implication des citoyens sont ainsi observés, en particulier l’impact des événements culturels (soirées, festivals, vernissages, etc.) qui favorisent l’intensification du tissu associatif local et des initiatives citoyennes. Les Villages du Futur s’appuient sur les événements de la vie locale (concerts, assemblées générales des associations, marchés, etc.) pour éveiller la curiosité des habitants sur la démarche. 

Un autre facteur de réussite réside dans la complémentarité entre les habitants natifs du territoire et les néo-habitants, en améliorant l’accueil et l’intégration de ces derniers pour leur permettre d’apporter leur expérience et compétences nouvelles et de partager une vision commune et positive du territoire. 

Enfin, l’un des grands enjeux pour développer la démarche et démultiplier son impact est de mieux articuler l’action publique et de créer des synergies plus fortes entre le niveau opérationnel - ces dynamiques collectives de territoire – et le niveau politique – les pouvoirs publics – pour porter une vision stratégique forte et un partage de la dynamique.

Pour en savoir plus

Sur les Dynamiques collectives de transitions dans les territoires

Dès son origine, le Labo de l’ESS – think thank qui explore, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire - a fortement ancré ses travaux au plus près d’initiatives exemplaires, nées d’impulsions citoyennes, d’entrepreneurs visionnaires, de réseaux, etc. Cela l’a mené au constat suivant : s’il existe bien de nombreuses dynamiques collectives de territoire, elles restent encore dispersées, isolées les unes des autres et manquent de synergies.

C’est pourquoi le Labo de l’ESS a décidé de lancer en septembre 2018, une étude-action intitulée Dynamiques collectives de transitions dans les territoires, dans l’objectif de faire dialoguer cette grande diversité d’initiatives collectives de territoire afin de capitaliser la richesse de leurs expériences et, à partir d’échanges de pairs à pairs, d’identifier les facteurs clés de succès et les leviers indispensables à leur multiplication et à leur développement. Pour cela, dix-sept dynamiques collectives très diverses (PTCE, Projet alimentaire territorial, Territoires Zéro Chômeur de longue durée, tiers-lieux, cluster d'entreprises, monnaie locale, etc.), situées dans différentes régions de France ont été identifiées et analysées. 

>> Découvrez la Monographie « Villages du Futur » du Labo de l’ESS (2020) dans son intégralité :
>> Découvrez le rapport complet Dynamiques collectives de transitions dans les territoires du Labo de l’ESS (2020)

En partenariat avec

Le Labo de l'ESS
Sur la même thématique