Vous êtes ici

Pourquoi et comment se faire accompagner, dès le démarrage ?

Mis à jour le 20 Octobre 2020
Se faire accompagner, c’est bénéficier d’une aide extérieure pour créer son activité : conseil, outillage, formation, mise en réseau...la palette des dispositifs est très large. Selon votre territoire, le degré de maturité de votre projet et vos besoins, découvrez comment vous orienter vers le dispositif qui vous correspond le mieux.

Pourquoi se faire accompagner ?

En France, 50% des entreprises nouvelles disparaissent au cours de leurs cinq premières années, alors que seules 34% des entreprises accompagnées disparaissent à ce stade*. Si les chiffres - mais aussi les témoignages des porteurs de projet - valident la pertinence de cette aide extérieure, qu'apporte-t-elle vraiment ? Pourquoi se faire accompagner ?

Pour prioriser ses actions

L'accompagnateur apporte un regard critique sur le développement du projet et sur la pertinence des actions du porteur. Cette forme de confrontation bienveillante aide à développer un raisonnement pragmatique, moins idéaliste, et à justifier chaque choix, ce qui est nécessaire pour apprendre à définir ses priorités.

Pour structurer son projet

L'entrepreneur, qui se consacre au quotidien à son activité, a souvent besoin d'une personne extérieure pour l'aider à prendre du recul. Cette personne peut l'accompagner dans la réflexion stratégique, en s'appuyant sur les outils et les méthodes dont elle dispose. Si les problématiques deviennent techniques, le référent orientera l'entrepreneur vers un spécialiste idoine : comptable, juriste spécialisé, expert des levées de fonds, etc.

Pour surmonter les périodes de doute

Les doutes, les déceptions et les coups durs sont des passages obligés lors de la création d'entreprise ! Au jeu des montagnes russes, se succèdent des périodes de progrès et de blocages. L'accompagnateur est justement à l'écoute des difficultés exprimées par le porteur de projet, dans une démarche de co-construction des solutions. Si ce n'est pas son rôle offociel, ce tiers offre souvent un vrai soutien moral.

Pour constuire son modèle économique

Dans l'ESS, il faut déborder d'imagination pour trouver un modèle qui fonctionne, associant souvent des subventions et des ressources propres au départ. L'aide d'un professionnel, qui dispose d'une connaissance fine de ces modèles hybrides et des possibilités de financement, est un vrai plus.

Pour développer son réseau

Ateliers collectifs, apéros, soirées des entrepreneurs accompagnés...les structures de l'accompagnement ne manquent pas d'imagination pour favoriser la rencontre entre pairs. La pépinière REALIS à Montpellier ou la couveuse BGE PaRIF associent, par exemple, dispositifs d'accompagnement et bureaux partagés dédiés aux apprentis entrepreneurs. Être accompagné par un acteur reconnu sur le territoire facilite aussi la mise en relation avec de potentiels partenaires privés et publics.

Comment choisir son programme d'accompagnement ?

De nombreuses options s'offrent aux entrepreneurs désirant bénéficier d'un accompagnement. Pour bien le choisir, il est nécessaire de commencer par se poser quelques questions : souhaite-t-on l'aide d'un acteur généraliste ou spécialiste de l'ESS ? Quels sont les besoins du porteur ? Quel est le degré de maturité du projet ?

Faut-il privilégier un acteur généraliste ou spécialiste de l’ESS ?

Dans le cadre d'une création d'entreprise, on peut bien sûr se tourner vers un accompagnement généraliste à l'entrepreneuriat : CCI, BGE, Réseau Entreprendre, pépinières, etc.
Certains d'entre eux ont d'ailleurs développé une expertise autour de l'entrepreneuriat social, comme BGE PaRIF, membre du réseau national des BGE, structures d'aide à la création présentes partout en France.

Toutefois, des dispositifs spécialisés se développent pour répondre aux spécificités des projets ESS et ont notamment l'avantage de connaître la particularité des modèles économiques et des modes de gouvernance liés à ce type de projets. Il en existe pour chaque étape : des programmes premiers pas, des pré-incubateurs, des incubateurs, des couveuses, des coopératives d'activités et d'emplois (CAE), des pépinières ou des espaces de co-working, etc.
Il existe même des dispositifs dédiés à l'entrepreneuriat des femmes, aux entrepreneurs issus des quartiers prioritaires ou encore des dispositifs spécialisés dans un secteur d'activité (bâtiment, média, etc.).

Au cours de son aventure entrepreneuriale, il n'est d'ailleurs pas rare d'être accompagné successivement par plusieurs acteurs et dispositifs : ces aides sont souvent complémentaires.

 

Quel dispositif répond à vos besoins ?

Il est essentiel de bien identifier vos besoins et votre niveau de maturité (idée, projet, développement, consolidation) pour vous tourner vers l’acteur le plus pertinent. Si vous avez seulement une idée, orientez-vous plutôt vers un programme d’accompagnement des premiers pas. Si au contraire vous avez déjà une vision claire de votre future activité, candidatez pour rejoindre un incubateur ou une couveuse !

>> Trouvez la solution la plus adaptée à vos besoins grâce aux conseils et cartographie de l'Avise : Se faire accompagner

Quelles sont les modalités de sélection et de participation à ces programmes ?

Une première rencontre est indispensable pour comprendre l'approche de l'incubateur visé et découvrir son offre d'accompagnement. Par exemple, l'incubateur Finkela - SINGA Lyon anime des permanences hebdomadaires. A Nantes, Les Ecossolies accueillent des porteurs de projet lors de réunions d'information mensuelle de 2 heures.

Chaque mois, nous organisons un petit-déjeuner pour rencontrer les porteurs de projet et leur présenter l'incubateur. Nous donnons de premières pistes de réflexion sur le projet et, s'ils ne sont pas dans les clous ou si c'est trop tôt, nous les redirigeons ou nous leur conseillons d'attendre !
Marion Audissergues, Directrice de CoCoShaker, incubateur d'entrepreneurs sociaux

Faut-il passer une sélection ?

Il existe le plus souvent un processus de sélection qui passe par la présentation d'un dossier avec candidature et d'un entretien avec un jury. Chaque dispositif a ses propres critères d'éligibilité.
Les porteurs de projet retenus intègrent des promotions, accompagnées pendant 6 à 18 mois. ATIS (Bordeaux), Les Ecossolies (Nantes), ou encore Finkela (Paris et Lyon) lancent deux appels à candidatures par an. Des acteurs, comme Alter'Incub Auvergne Rhône-Alpes, accompagnent les porteurs de projet de manière individuelle au fil de l'eau, sans promotion.

Est-ce gratuit ou payant ?

Cela dépend : à titre d'exemple, les frais de participation à l'incubateur des Ecossolies, à Nantes, s'élèvent à 70€* par mois sur les 12 mois d'incubation et incluent l'accès à un bureau (*tarif 2019).
Pour les accompagnements proposés par les BGE, une prise en charge est possible par Pôle Emploi, la Région, les Organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) ou les Fonds de gestion des congés individuels de formation (Fongecif).

>> Laissez-vous guider par l’outil d’orientation HubESS pour trouver les acteurs de l’accompagnement adaptés à votre projet

Sur la même thématique

Portraits

Favoriser l'engagement des acteurs de la tech au service de l'intérêt général
Accompagner des personnes en situation de handicap ou de réinsertion sociale dans les activités de loisirs en milieu ordinaire.
Encourager la consommation responsable par une carte cadeau éthique.
Accompagner les territoires et leurs habitants vers une mobilité durable et inclusive.
Sauvegarder la filière horticole française et soutenir les fleuristes indépendants.
Valoriser le tourisme durable et solidaire, tout en soutenant les activités hôtelières et associations locales.
Aider les personnes éloignées de l’emploi à la réalisation d’un projet professionnel.
Faciliter l'accès au logement pour les étudiants.

Actualités

Appel à projets et concours
Jusqu'au 24 février 2021
logo_secretariat_ess.png
Événement
Décembre 2020
Webinaire
Quoi de neuf ?
Dispositif de Secours ESS
Rapport DSESS couv-actualité
Quoi de neuf ?
S'inspirer
strategie_pour_changer_dechelle_201412_avise_actu.jpg
Événement
Le 23 novembre 2020
webinaire2020kitsensiess.jpg
Événement
Le 25 novembre 2020
visuelsalondesmaires.jpg
Événement
Mercredi 18 novembre 2020
Webinaire DLA - 18/11/2020
Événement
Les 27 et 28 novembre 2020
avise_jea2020.jpg