Vous êtes ici

Définition et enjeux

Avant de se lancer dans une démarche évaluative, il est important de se poser les bonnes questions, de comprendre les notions liées à l’évaluation de l’impact social et d’en décortiquer les différentes pratiques. Appréhendez les principaux enjeux et définitions de l’évaluation de l’impact social qui vous permettront de nourrir votre réflexion.

La recherche d’un impact social positif est au cœur du projet des structures d’utilité sociale. L’intérêt pour l’impact social et son évaluation semble relativement récent, il est donc important de s’intéresser à la genèse du terme « impact social » pour comprendre ses multiples dimensions.
Toute structure d’utilité sociale se donne pour objectif principal de créer de la valeur sociale. Il est essentiel de défendre le fait que sa performance ne se réduit pas à ses résultats financiers et que celle-ci doit être jugée avant tout à l'aune de l’impact social généré. Évaluer l’impact social contribue donc à la reconnaissance d’un mode d’entreprendre différent.
Si l'évaluation de l’impact social est de plus en plus connue, sa pratique fait parfois débat. Voici une sélection de 5 idées reçues à déconstruire sur l'évaluation de l'impact social, suivies de 7 recommandations pour encourager et faciliter sa pratique.
L’évaluation de l’impact social est un enjeu majeur pour les structures d'utilité sociale mais aussi pour les acteurs qui les entourent. Rendre compte de ses activités auprès de ses parties prenantes, ses financeurs notamment, piloter ses activités, apporter la preuve de la valeur sociale créée, instaurer des instances de dialogue : l'évaluation de l’impact social peut servir des objectifs très différents.
L’évaluation de l'impact social est depuis quelques années au centre des réflexions et des préoccupations pour les acteurs de l’ESS, autour de deux grands enjeux : faire la preuve de leur spécificité et de la valeur générée et mettre l’évaluation au service du projet social. Éclairage sur la réalité des pratiques.
En France comme ailleurs l’intérêt pour l’évaluation de l’impact social connaît un réel essor, sous l’effet conjugué de différents facteurs : baisse des fonds publics, exigence croissante des financeurs privés et professionnalisation accrue des structures de l’économie sociale et solidaire (ESS).