Vous êtes ici

Too Good To Go

Dernière mise à jour : le 11 Juin 2019
Too Good To Go lutte contre le gaspillage alimentaire grâce une application qui connecte les commerçants avec les particuliers pour que ces derniers puissent récupérer les invendus à tarif réduit en fin de journée.

Une application à la triple utilité sociale  

Le gaspillage alimentaire se chiffre à 10 millions de tonnes chaque année en France. Au niveau mondial, c’est un tiers de tout ce que l’on produit qui finit à la poubelle.  Avec Too Good To Go, chaque jour, ce sont en moyenne 22 000 repas qui sont sauvés de la poubelle.

En effet, Too Good To Go est une communauté qui lutte contre le gaspillage alimentaire. Son premier outil est une application qui connecte les commerçants avec les particuliers pour ces derniers puissent récupérer les invendus à tarif réduit en fin de journée. 

L’application est triplement impactante : pour les commerçants qui ne jettent plus de produits, pour les utilisateurs qui ont un moyen concret de s’engager au quotidien et pour la planète grâce à la réduction du gaspillage alimentaire.

Et parce que s'engager pour la planète passe aussi par la lutte contre les inégalités, l'application permet aussi à ses utilisateurs d'offrir des repas aux sans-abri, redistribués lors de maraudes.

Plus qu’une application, un véritable mouvement de lutte contre le gaspillage alimentaire

Too Good to Go a pour ambition de lutter contre le gaspillage alimentaire, d’inspirer et d’éduquer pour donner envie à tout le monde de passer à l’action.

Au-delà de l’application, la structure souhaite travailler avec chaque acteur de la chaine alimentaire, mais aussi avec les pouvoirs publics et la société civile pour mener à bien cette lutte. Too Goog To Go accompagne ainsi ses partenaires pour approfondir leur engagement contre le gaspillage alimentaire à travers quatre orientations et des objectifs chiffrés. 

Ménages : inspirer 50 millions de personnes

47 millions de tonnes de nourriture sont jetées par les ménages européens chaque année, c’est-à-dire plus de la moitié du gaspillage alimentaire total en Europe.

Too Good To Go travaille à sensibiliser le public, notamment en prodiguant à travers son blog et ses réseaux sociaux des conseils anti-gaspillage, simples à appliquer :  

  • Planifier ses repas et faire preuve de créativité ;
  • Acheter des produits non calibrés ;
  • Comprendre les étiquettes et les dates d’expiration ;
  • Stocker ses aliments correctement pour en optimiser la durée de vie ;
  • Réutiliser et trouver d’autres usages aux restes alimentaires ;
  • Utiliser les solutions technologiques telles que l’application Too Good To Go.

Entreprises : rassembler 75 000 partenaires d’ici 2020

Too Good To Go, via son application, donne à ses partenaires l’opportunité de réduire le gaspillage alimentaire tout en évitant les pertes financières dûes aux invendus de fin de journée mais son action ne s'arrête pas là.

L'association sensibilise ses partenaires – selon leur type d’activité – aux causes et aux leviers de réduction du graspillage alimentaire, au moyen d’études de cas détaillées et de vidéos thématiques, et aspire, à l'avenir, à s'impliquer contre le gaspillage à tous les niveaux de la chaîne alimentaire : production, stockage et distribution de la nourriture.

> Plus d'informations sur le volet entreprises

Éducation : inspirer 500 écoles d’ici 2020

Too Good To Go a développé quatre boîtes à outils pédagogiques, adaptés à différents âges, pour sensibiliser les élèves et étudiants au gaspillage alimentaire à travers ateliers, quizz et articles variés. 
Si 45 écoles ont déjà été sensibilisées, l’objectif est d’en sensibiliser 500 d’ici 2020.

> Plus d'informations sur le volet pédagogique 

Politique : impacter la régulation dans 5 pays d’ici 2020

Too Good To Go tente d’impacter l’agenda politique pour plus de transparence sur l’étiquetage et les dates d’expiration des produits. Son action a déjà été relayée en France, au Danemark et en Norvège. 

Le dernier exemple en date est le Pacte sur les Dates de Péremption qui ambitionne de créer une coalition d’acteurs engagés pour réviser les dates de péremption afin d’en faire de véritables indicateurs sanitaires fiables et d'éviter le gaspillage alimentaire qui découle de leur mauvais usage et de leur mauvaise compréhension.

> Plus d'informations sur le volet politique

Un produit de l’accompagnement ESS

Too Good To Go a bénéficié d’accompagnements au sein de structures de l’ESS : elle a été incubé chez MakeSense, puis à Smart Food Paris et à la Maif Social Club.

Makesense accompagne de nombreux projets à fort impact social. "Cela a été un accompagnement très précieux" souligne Lucie Basch. "Cet accompagnement permet à la fois de se constituer un réseau de pairs et d’experts mais également d’apprendre à maîtriser la gestion de sa structure de manière autonome."

L’incubation à Smart Food Paris a permis à la start-up de rencontrer de nombreux acteurs au niveau collectivité locale, gastronomie et d’autres start-ups avec lesquelles elle a pu monter des synergies. 

Too Good To Go aujourd’hui c’est 7 000 commerçants partenaires partout en France, 4 millions de téléchargements et 5 millions de repas sauvés en France. 
La communauté s’est aussi implantée dans 11 pays en Europe et qui ont pu sauver ensemble 13 millions de repas de la poubelle.

> Interview vidéo de Lucie Basch, fondatrice de Too Good To Go

Quelques Chiffres
11
pays d'implantation dans l'UE
13 millions
de repas sauvés
  • Repas sauvés avec Too Good To Go
    Repas sauvés avec Too Good To Go
Domaine d'activité :
Alimentation durable
Nombre de salariés :
50
Année de création :
2016
Finalité sociale :
Lutter contre le gaspillage alimentaire
Too Good To Go
38 quai Henri IV
75004 Paris
France