Vous êtes ici

VRAC

Dernière mise à jour : le 10 Avril 2018
L’association VRAC favorise le développement de groupements d’achats dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville de l’agglomération lyonnaise. VRAC permet aux habitants de ces quartiers de s’inscrire dans un mode de consommation durable et responsable pour faire face à la précarité et proposer un autre rapport à la consommation, à la santé et à l’image de soi.

Réponse aux besoinx des habitants des quartiers prioritaires

Le projet VRAC est né de l'idée de développer l’achat groupé de produits alimentaires et ménagers ainsi que des services sur un mode coopératif. VRAC répond ainsi d’une part à une demande de produits de qualité accessibles pour les habitants des quartiers et, d’autre part, au déficit de l’offre alimentaire (manque de commerces de proximité et sous-représentation des magasins discount) dans certains des quartiers populaires de l’agglomération lyonnaise.

En effet, par l’évitement de divers intermédiaires, le développement des circuits courts, la livraison en vrac, l’implication des habitants dans le passage du vrac au détail et la distribution des produits, le concept de VRAC permet de maintenir le prix des marchandises au coût d’achat producteur.

Le projet VRAC se situe ainsi au croisement de plusieurs champs d’intervention : la consommation et l’alimentation, la cohésion sociale, la citoyenneté, la responsabilisation individuelle et collective et l’Économie sociale et solidaire. 

Constats à l'origine du projet

En 2012, un constat est partagé entre militants associatifs et professionnels engagés, autour de la restriction du pouvoir d’achat et donc de la consommation des habitants des quartiers : ce que l’on achète, consomme ou utilise, influe sur de multiples dimensions de la vie personnelle, familiale et sociale. L'idée de proposer une autre façon de consommer pour dynamiser les capacités à faire face à la précarité, revaloriser l’image de soi et favoriser le pouvoir d’agir individuel et collectif est né.

Une étude est alors engagée par l’association et permet de confirmer les constats suivants :  
1. Un creusement des inégalités socio-économiques entre les habitants des quartiers populaires et le reste de la population.
2. Une discrimination renforcée face à l’accès à la consommation.
3. Une alimentation génératrice de problèmes sanitaires et sociaux chez les publics précaires. 
4. Un isolement social marqué dans les quartiers populaires 

En 2013, face à ces problèmes et inégalités, le projet VRAC voit le jour et s'engage à les résoudre en utilisant les leviers suivants :
- Rendre les habitants acteurs de leur consommation.
- Encourager les dynamiques collectives et le "faire ensemble".
- Travailler en articulation avec les dynamiques et acteurs existants sur les territoires.
- Rechercher le meilleur rapport qualité/prix.
- Privilégier les circuits courts et réduire le recours à des intermédiaires.

Depuis, chaque mois, VRAC propose à ses adhérents environ 70 références de produits. Les produits proposés sont des produits biologiques, locaux, ou écologiques, travaillant en circuits courts et favorisant d’une manière générale des démarches durables sur les plans environnemental et social. VRAC bâtit des partenariats durables avec les fournisseurs et producteurs de ces produits.

Duplication du projet sur les territoires

Depuis la création de la première coopérative VRAC à Lyon, le projet s’est dupliqué à Strasbourg et à Bordeaux. Aujourd’hui, les fondateurs cherchent à développer de nouveaux projets de groupement d’achats dans d’autres villes. Pour ce faire, VRAC bénéficie d'accompagnement dédié au changement d'échelle.

VRAC a été notamment lauréat 2017 de l'appel à projets P'INS, programme d'accompagnement au changement d'échelle porté par la Fondation MACIF et l'Avise. L'association a également été lauréate de l'appel à projets 2017 de la fondation La France s'engage qui soutient les projets d'innovation sociale en phase de changement d'échelle.

 

VRAC, lauréat 2017 de l'appel à projets La France s'engage

Domaine d'activité :
Alimentation durable
Nombre de salariés :
3
Année de création :
2013
Finalité sociale :
Réactiver le lien social et le pouvoir d’agir des habitants des quartiers prioritaires
VRAC
11 rue Ollier
69100 Villeurbanne
France