Vous êtes ici

Ruralités

Ruralités

mise à jour 13 janvier 2021

En France, les zones rurales sont souvent fortement concernées par les problématiques d’accès à l’emploi et à la formation, de mobilité, d’accessibilité aux services de proximité, etc. En plaçant la poursuite de l’utilité sociale au cœur de l’activité, tout en développant des projets économiquement viables à gouvernance démocratique, l’économie sociale et solidaire (ESS) propose des solutions innovantes à fort impact social et environnemental pour répondre aux enjeux de ces territoires. Bien qu’ils relèvent de réalités socio-économiques diverses, l’ESS représente un vecteur de développement et de revitalisation rurale fort.

Les opportunités de l'ESS pour l'économie rurale

Pour délimiter l’espace rural français, l’Avise, le RTES et l’Observatoire national de l’ESS du CNCRESS ont retenu, au cours de leur étude L’économie sociale et solidaire dans les territoires ruraux publiée en 2019, une approche considérant comme rurales les communes peu ou très peu denses, dans lesquelles la majorité des actifs ne travaillent pas dans une ville.

Cette étude montre que l’ESS occupe une place plus importante dans l’économie des territoires ruraux que dans les zones urbaines, et qu’on la retrouve dans des secteurs d’activité clefs pour l’avenir des territoires ruraux (action sociale, services de santé, soutien aux entreprises et au développement économique, commerce de proximité, agriculture et alimentation durables, économie circulaire et réemploi, emploi des jeunes, etc.).

On observe également que les projets et les valeurs portés par les acteurs de l’ESS et les innovations sociales qu’ils déploient en milieu rural favorisent une économie durable et de proximité. Ils encouragent également les coopérations au service des territoires et facilitent l’engagement citoyen : épiceries et cafés coopératifs, habitats intergénérationnels partagés, ressourceries, tiers-lieux, conciergeries de territoire, projets maraîchers collectifs, productions d’énergies vertes locales et citoyennes, etc.

En cela, l’ESS représente de nombreuses opportunités pour accélérer les transitions des territoires et répondre aux défis écologiques, sociaux et démocratiques d’aujourd’hui. 

emploi_ess_rurale.jpg

L'ESS résiliente et coopérative, ancrée sur les territoires

Dans les territoires ruraux, l’emploi dans l’ESS a augmenté de 5 % entre la crise économique de 2008 et 2015, tandis qu’il a chuté de près de 8,4 % dans le secteur public et de 2,6 % dans le secteur privé hors ESS, durant la même période. 

De même, l’ESS est plus rurale que le reste de l’économie (les emplois ruraux représentant 7 % des emplois de l’ESS contre 5 % des emplois hors ESS) et la part des entreprises coopératives implantées dans les territoires ruraux est plus importante que sur le reste du territoire. Elles représentent 19 % des établissements ruraux de l'ESS, et on les retrouve particulièrement dans les secteurs productifs tels que les activités agricoles, mais aussi dans les filières industrielles et de la contribution. 

Cette résilience et la prégnance de l’ESS rurale tiennent en partie à son fort ancrage territorial, aux modèles économiques et aux valeurs qu’elle porte et qui facilitent les coopérations et la réciprocité des échanges dans des projets qui répondent aux besoins des territoires. 

161 900
emplois salariés dans l’ESS en milieu rural
22 510
établissements employeurs ruraux dans l’ESS, dont 83% de micro-établissement
17,7 %
des emplois privés ruraux

Source :  Étude L’économie sociale et solidaire dans les territoires ruraux, Avise, RTES, Observatoire national de l’ESS du CNCRESS, juin 2019

logotressons2.jpg

Le projet TRESSONS : les travaux de l'Avise et du RTES sur l'ESS rurale

Afin de contribuer au renforcement de l’ESS rurale, le projet TRESSONS (Territoires ruraux et ESS : outils et nouvelles synergies) piloté par l’Avise et le RTES avec le soutien du Réseau rural national et du Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) vise à en caractériser les apports et les conditions de développement, à permettre le partage d’expérience entre acteurs des territoires, et à analyser la manière dont le FEADER et les fonds européens sont ou pourraient être mobilisés.

Les quatre grands champs d’action :

  • Analyser la place de l’ESS dans les territoires ruraux et ses conditions de pérennisation
  • Capitaliser et promouvoir les initiatives réussies pour outiller les réseaux du développement rural et de l’ESS
  • Accompagner et renforcer les coopérations entre acteurs ruraux, ESS et collectivités afin de créer des écosystèmes territoriaux d'accompagnement, notamment via le cycle de Webinaires ESS et ruralités
  • Créer un réseau de partage d’information ESS & ruralités : animation du Collectif Créa'rural

Les publications TRESSONS :

Le collectif Créa’rural : accompagner les coopérations pour développer l’ESS rurale

Les actions réalisées dans le cadre du projet TRESSONS ont mis en lumière un déficit d’ingénierie permettant aux projets de se créer, de se consolider et d’accéder aux leviers de financement disponibles. Si les expertises sont nombreuses, la couverture territoriale des programmes d’accompagnement n’est pas complète, les programmes existants manquent de visibilité, et la coordination entre acteurs permettrait d’assurer une meilleure continuité et complémentarité des appuis au bénéfice des porteurs de projet (collectivités, collectifs d’acteurs, entrepreneurs, etc.).

Afin de renforcer la diffusion des savoirs en terme d’accompagnement de projets de l’ESS, la visibilité des acteurs et programmes existants et les coopérations autour de cet enjeu, l’Avise a impulsé le Collectif Créa’rural. Il rassemble aujourd’hui 150 structures : des associations de développement local, des acteurs d’appui à la vie associative, des réseaux de l’ESS, des incubateurs, des techniciens de collectivités, etc. Ce Collectif a également pour objet de formuler des recommandations afin d’améliorer l’ingénierie d’accompagnement et de financement dans les territoires ruraux.

Des objectifs communs : 

  1. Soutenir et impulser des coopérations pour renforcer l’ingénierie d’appui
  2. Outiller les accompagnateurs via du partage d’expériences et de ressources
  3. Rendre plus visibles les programmes et démarches existants
  4. Formuler des recommandations communes sur l’accompagnement

En 2020-2021, plusieurs actions sont déjà initiées autour du Collectif Créa’rural :

  • Un recensement des programmes d’accompagnement ESS en milieu rural 
  • Des cycles de webinaires sur les besoins et formats d’accompagnement 
  • Des séminaires de travail pour favoriser l’interconnaissance et la création d’outils partagés 
  • La mise en place d’expérimentations de programmes d’accompagnement multi-acteurs 
  • Un livret (en cours) synthétisant les conclusions et recommandations relatives au sujet de l’accompagnement à l’ESS en milieu rural