Vous êtes ici

Ruralités et petites villes

Ruralités et petites villes

mise à jour 23 février 2022

L'économie sociale et solidaire joue un rôle majeur dans le développement rural en France. Représentant plus de 17% de l'emploi privé dans les territoires ruraux, les structures qui la composent apportent des solutions locales et collectives aux enjeux propres à ces territoires, dans toute leur diversité. Partants de ce constat, des acteurs et programmes majeurs agissant sur les territoires ruraux se saisissent de l'ESS, tels que le programme Petites villes de demain de l'ANCT. De nombreuses ressources existent pour découvrir des leviers d'action et des exemples de projets sur ces thèmes.

Quelques éléments clés sur l'ESS dans l'économie rurale

A travers leur étude L’économie sociale et solidaire dans les territoires ruraux publiée en 2019,  l’Avise, le RTES et l’Observatoire national de l’ESS d'ESS France ont démontré que l’ESS occupe une place importante dans l’économie des territoires ruraux (davantage que dans les zones urbaines), et qu’on la retrouve dans des secteurs d’activité clés pour l’avenir de ces territoires : action sociale, santé, soutien aux entreprises et au développement économique, commerce de proximité, agriculture et alimentation durables, économie circulaire, emploi des jeunes, etc.

A titre d'illustration, dans ces territoires, l’emploi dans l’ESS a augmenté de 5 % entre la crise économique de 2008 et 2015, tandis qu’il a chuté de près de 8,4 % dans le secteur public et de 2,6 % dans le secteur privé hors ESS, durant la même période. 

On observe également que les projets et les valeurs portés par les acteurs de l’ESS et les innovations sociales qu’ils déploient en milieu rural favorisent une économie durable et de proximité. Ils encouragent les coopérations au service des territoires et facilitent l’engagement citoyen, à l'image des projets d'épiceries et de cafés coopératifs, d'habitats partagés, de ressourceries, de tiers-lieux, de projets maraîchers collectifs, de productions d’énergies vertes citoyennes, etc.

L’ESS représente ainsi de nombreuses opportunités pour accélérer les transitions des territoires et répondre aux défis écologiques, sociaux et démocratiques d’aujourd’hui. 

Pour commencer 

Des travaux autour de l'ESS dans les territoires ruraux

Afin d'étudier et de documenter les enjeux, apports et modèles d'initiatives autour de l'ESS dans les territoires ruraux, des travaux ont été menés à l'échelle nationale et européen, dont :

Une newsletter dédiée ESS & ruralités

Afin d'améliorer le partage d'information autour des initiatives en lien avec l'ESS dans les territoires ruraux, l'Avise et le RTES ont impulsé une newsletter ESS & ruralités. S'abonner

161 900
emplois salariés dans l’ESS en milieu rural
22 510
établissements employeurs ruraux dans l’ESS, dont 83% de micro-établissement
17,7 %
des emplois privés ruraux

Source :  Étude L’économie sociale et solidaire dans les territoires ruraux, Avise, RTES, Observatoire national de l’ESS d'ESS France, juin 2019

L'ESS dans le programme Petites villes de demain

Le programme

Lancé en 2020 par l'Agence nationale de cohésion des territoires pour une durée de 6 ans, le programme Petites villes de demain se présente comme une boîte à outils permettant aux villes de moins de 20 000 habitants de bénéficier d'un soutien spécifique de l'État et de ses partenaires pour leurs projets de revitalisation. Celui-ci s'inscrit dans la continuité du programme Action coeur de ville, destiné aux villes de plus de 20 000 habitants. 

Le programme se décline en 3 actions phares: le soutien en ingénierie, des financements sur mesure et l’accès à un réseau grâce au" club Petites Villes de demain". Il est dôté d'un budget de 3 milliards d’euros sur six ans, dont 250 millions en soutien en ingénierie. 1300 communes sont accompagnées dans le cadre du programme.

Cinq objectifs ont été fixés pour ce programme : partir des territoires et de leur projet ; apporter une réponse sur-mesure ; mobiliser davantage de moyens et rechercher des formes nouvelles d’intervention ; combiner approche nationale et locale ; se donner du temps pour engager des dynamiques partenariales dans la durée. 

L'Avise, partenaire national sur l'ESS

En tant que partenaire de l'ANCT sur le programme, l'Avise a pour mission de favoriser le développement de l’ESS et de l’innovation sociale dans les Petites villes de demain. Elle met pour cela en place une offre sur-mesure autour des objectifs suivants : 

  • recueillir les besoins et les projets ESS des Petites villes et valoriser les démarches existantes ;
  • proposer des webinaires de décryptage de l'ESS ;
  • mettre en lien des collectivités locales bénéficiaires avec les acteurs de l’accompagnement ESS présents dans les territoires ;
  • produire des outils utiles aux collectivités pouir la mise en oeuvre de leurs projets ;
  • proposer un appui-conseil personnalisé de premier niveau et des groupes de travail thématiques relatifs à l’ESS et l’innovation sociale.

Les ressources de l'Avise pour les Petites villes de demain

Le programme TRESSONS de l'Avise et du RTES pour documenter et renforcer l'ESS rurale

Le programme

Mis en oeuvre de 2018 à 2021 avec le soutien du Réseau rural français et du Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER), le programme multidimensionnel TRESSONS s'est attaché à documenter et valoriser les apports de l'ESS dans les territoires ruraux, en étudier les conditions de renforcement et mettre en oeuvre des actions collaboratives pour la développer.

Le comité partenarial du programme : le Réseau rural français, l'Agence nationale de cohésion des territoires (ANCT), l'Association des maires ruraux de France (AMRF), ESS France, la Région Grand Est, les départements d’Ille-et-Vilaine et de Meurthe-et-Moselle, l’Association nationale des pôles d’équilibre territoriaux et ruraux et des pays (ANPP), l’Association Familles rurales, les chambres régionales de l’ESS d’Auvergne-Rhône-Alpes, de Grand Est et de Bretagne, la Fédération nationale des coopératives d’utilisation de matériel agricole (FNCUMA), la Fédération des parcs naturels régionaux de France (FPNRF) et les réseaux ruraux du Grand Est et de Rhône-Alpes.

Les champs d'action et les publications phares

1) Analyser la place de l’ESS dans les territoires ruraux et ses conditions de pérennisation

2) Outiller les réseaux du développement rural et de l’ESS sur les modèles de l'ESS dans les territoires ruraux et leurs financements

3) Accompagner les coopérations entre acteurs ruraux, ESS et collectivités

4) Créer un réseau de partage d’information ESS & ruralités

Le collectif Créa’rural : accompagner les coopérations pour développer l’ESS rurale

Les actions réalisées dans le cadre du projet TRESSONS ont mis en lumière un déficit d’ingénierie permettant aux projets de se créer, de se consolider et d’accéder aux leviers de financement disponibles. Si les expertises sont nombreuses, la couverture territoriale des programmes d’accompagnement n’est pas complète, les programmes existants manquent de visibilité, et la coordination entre acteurs permettrait d’assurer une meilleure continuité et complémentarité des appuis au bénéfice des porteurs de projet (collectivités, collectifs d’acteurs, entrepreneurs, etc.). Afin de travailler collectivement autour de ces enjeux, l’Avise a impulsé le Collectif Créa’rural, qui rassemble 150 structures (acteurs du développement local, de l’appui à la vie associative, réseaux ESS, incubateurs, collectivités). 

Des objectifs communs : 

  1. Soutenir et impulser des coopérations pour renforcer l’ingénierie d’appui
  2. Outiller les accompagnateurs via du partage d’expériences et de ressources
  3. Rendre plus visibles les programmes et démarches existants
  4. Formuler des recommandations communes sur l’ingénierie d'accompagnement et de financement

En 2020-2021, plusieurs actions sont déjà initiées autour du Collectif Créa’rural :

  • Des cycles de webinaires sur les besoins et formats d’accompagnement 
  • Des séminaires de travail pour favoriser l’interconnaissance et le partage d'expérience
  • La mise en place d’expérimentations de programmes d’accompagnement multi-acteurs 
  • Un livret (en cours) synthétisant les conclusions et recommandations relatives au sujet de l’accompagnement à l’ESS en milieu rural
3
années d'action autour du programme
12 000+
publications téléchargées ou commandées
4 700
abonnés à la newsletter ESS & ruralités
2 250+
participants aux événements TRESSONS

Source : chiffres compilés par l'Avise en novembre 2021

Le programme Fabrique à initiatives en territoires fragiles

Mis en oeuvre en 2020-2021 par l’Avise en tant qu’organisme intermédiaire du Fonds social européen (FSE), ce programme vise à mobiliser le dispositif d'innovation sociale Fabrique à initiatives afin de développer des activités de l’ESS créatrices d’emploi et de lien social dans les territoires ruraux et les quartiers prioritiaires de la politique de la ville. 

Dans 57 territoires ruraux et quartiers prioritaires Politique de la Ville et en partenariat avec de nombreuses collectivités locales, 11 structures porteuses de la Fabrique à initiatives animent des démarches-projet pour impulser des activités d’utilité sociale en partant des besoins et idées des habitants et des acteurs locaux. En parallèle, l’objectif est de s’appuyer sur la dynamique réseau animée par l’Avise afin de capitaliser les facteurs clés de succès liés à l’émergence de projets par la Fabrique à initiatives.

Les territoires ruraux concernés : Normandie – Orne, Manche et Seine-Maritime (QPV et rural), Drôme-Ardèche (QPV et rural), Lyon métropole et alentours (QPV et rural), Finistère et Brest métropole (QPV et rural), Ille-et-Vilaine et Rennes métropole (QPV et rural), Morbihan et Vannes (QPV et rural), Franche-Comté et Besançon (QPV et rural), Limousin – Creuse, Corrèze, Haute-Vienne (QPV et rural).

Les missions de la Fabrique à initiatives : 

  • Détecter les besoins sociaux dans des territoires fragiles
  • Inventer des solutions collectivement et valider leur pertinence par la réalisation d’études d’opportunité
  • Identifier un porteur de projet et accompagner l’amorçage des activités sur les territoires

Les exemples de projets à l'étude par les Fabriques à initiatives : plateforme de mutualisation entre épiceries sociales ; garage solidaire ; maison des aidants ; maison de santé alternative ; café-épicerie coopératif ; revitalisation de centre-bourg ; tiers-lieux ; CAE ; recyclage des déchets du BTP ; conciergerie de territoire ; recyclerie...