Vous êtes ici

Le DLA

Mis à jour le 2 Mars 2021
Opéré par l'Avise au niveau national depuis sa création, le DLA est le premier dispositif public d’accompagnement de l’ESS. Il accompagne chaque année plus de 6 000 structures employeuses de l’ESS (associations, coopératives, structures d’insertion par l’activité économique, entreprises commerciales de l'ESS agréées ESUS) de tous secteurs dans la consolidation et le développement de leurs activités.
DLA mode d'emploi
DLA mode d'emploi

Un dispositif d'accompagnement présent sur tous les territoires

Soutenu par l’État, le Fonds social européen, la Banque des Territoires, les collectivités territoriales, le Mouvement Associatif et ESS France, le DLA est présent sur l'ensemble du territoire national pour contribuer au développement d’une autre forme d’économie, plus durable et plus équitable.

Le dispositif propose un accompagnement gratuit aux structures employeuses de l’ESS, en créant des parcours sur-mesure grâce à son réseau de plus de 200 chargé.e.s de missions expérimenté.e.s. Le soutien du DLA entraîne des effets décisifs et durables, avec 62 000 structures accompagnées depuis 2003, et plus de 810 000 emplois concernés.

Se faire accompagner par le DLA

En faisant appel au DLA, vous bénéficiez d’un accompagnement pris en charge et adapté à vos besoins en cinq phases :

  1. Accueil : premier temps d’échange pour vérifier votre éligibilité au dispositif
  2. Diagnostic partagé : entretien approfondi avec le chargé de mission DLA afin d’identifier l’enjeu principal de votre structure et de co-construire le parcours d’accompagnement.
  3. Élaboration du parcours d’accompagnement : co-construction d’un plan d’action pour prioriser les axes du changement.
  4. Coordination du parcours d’accompagnement : mise en œuvre du parcours pouvant inclure des actions réalisées par votre structure elle-même, des prestations de conseil individuelles ou collectives réalisées par un prestataire externe ou d’autres acteurs de l’accompagnement.
  5. Bilan et consolidation : réalisation d’un bilan avec le chargé de mission DLA et analyse les résultats obtenus.

Les structures concernées

Le cœur de cible du DLA sont les petites et moyennes structures de l’ESS employeuses en consolidation et développement.

Des priorités thématiques ou sectorielles peuvent, en outre, être fixées au niveau national, régional et/ou départemental.

En fonction des besoins du territoire en question, l'accompagnement peut aussi concerner :

  • Des structures en difficulté si la sauvegarde des emplois est possible et qu’il n’existe pas de dispositif sur le territoire en capacité d’accompagner la structure demandeuse (au premier rang desquels le Dispositif d’Appui aux Structures de l’ESS (DASESS) lorsqu’il est déployé sur le territoire).
  • Des structures non employeuses, en création de leur(s) premier(s) emploi(s). Le chargé.e de mission DLA veille tout particulièrement au principe de subsidiarité-complémentarité avec les autres ressources d'accompagnement et s'appuie sur l'analyse d'un faisceau de critères, dont l'impact potentiel d'emploi et l'impact territorial de la structure accompagnée. 

Les critères 

Si le statut juridique et la finalité sociale sont quelques-uns des critères d’éligibilité à l’accompagnement DLA, ce dernier est validé et mis en place en prenant en compte un faisceau de critères tels que :

  • présence d’une problématique avérée d’amélioration de la qualité de l’emploi, de création, de maintien ou de développement de l’emploi ;
  • l’absence d’offres alternatives d’accompagnement ; l’utilité territoriale du projet, en favorisant les logiques collectives et/ou en lien avec les collectivités, les projets contribuant à la cohésion sociale du territoire, à l'ancrage de l'activité et de l'emploi sur le territoire ;
  • la capacité de la structure bénéficiaire à se mobiliser pour l’accompagnement et à engager des changements décisifs et durables ;
  • les priorités fixées, le cas échéant, au niveau national ou local ;
  • les résultats de l’accompagnement précédent si la structure a déjà bénéficié du DLA ;
  • l’incapacité de la structure à financer l’intervention d’un prestataire externe le cas échéant 
  • les moyens disponibles du DLA pour réaliser cet accompagnement.

>> Vous avez identifié des difficultés qui nécessitent un appui professionnel externe ? Si votre structure est prête à consacrer du temps à un accompagnement et que vous avez la volonté de consolider et développer son activité, contactez le DLA pour un parcours sur-mesure. 

>> Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.info-dla.fr

Sur la même thématique

Portraits

Promouvoir et faciliter l’engagement citoyen dans les territoires
Proposer un service de réparation, d’entretien et de location de véhicule à coût solidaire
Accompagner la sortie de prison et la réinsertion des détenus
Proposer une solution de covoiturage domicile-travail.
Accompagner les territoires et leurs habitants vers une mobilité durable et inclusive.
Promouvoir la démocratisation culturelle et la création artistique
Inclusion professionnelle des salariés peu qualifiés
Accompagner les publics les plus fragiles vers la mobilité autonome

Actualités

Décryptage
Petites villes de demain
Petites villes de demain - ANCT
Décryptage
Covid-19
Décryptage plan de relance régions et ESS
Quoi de neuf ?
Petites villes de demain
bdd_pvdd.png
Quoi de neuf ?
Vient de paraître !
European Social Entreprise Monitor 2020
Décryptage
Transition des territoires
crte_decryptage.png
Événement
Les 18, 19 et 20 juin 2021
onde_de_coop_1.png
Quoi de neuf ?
Vient de paraître !
couv-dossier-transition-énergétique
Quoi de neuf ?
Égalité des chances économiques
app_impact_social_.png